Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Angelina Jolie Pitt au secours des Rohingyas de Birmanie

Rédigé par La Rédaction | Mardi 4 Août 2015



Angelina Jolie Pitt au secours des Rohingyas de Birmanie
Angelina Jolie Pitt a la main sur le cœur. La célèbre actrice, qui était en tournée en Asie du Sud-Est avec son fils adoptif Maddox originaire du Cambodge, a exhorté la Birmanie à protéger les Rohingyas à l’occasion d’une rencontre avec le président Thein Sein dans la capitale Naypyidaw vendredi 31 juillet.

L’ambassadrice de bonne volonté du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) a également appelé la Birmanie à poursuivre les auteurs de violences sexuelles après une rencontre organisée la veille avec des femmes de la minorité musulmane persécutée qui ont été victimes de sévices dans l'Etat du Kachin, au nord du pays.

« Cette visite a montré la vulnérabilité des femmes et des filles vivant dans des situations de conflit face à la violence sexuelle, la traite, et à d'autres violations des droits humains », a-t-elle fait savoir, appelant à « un cadre juridique solide pour s'assurer que tous les auteurs de violences sexuelles soient tenus pour responsables », ainsi qu’à une « assistance médicale et un soutien juridique et psychologique ».

Un star sensible à la cause

La star d'Hollywood n’a pas manqué de faire un tour dans un camp de réfugiés dans l'Etat Kachin, en proie à un conflit. Selon un communiqué du HCR, elle a visité des familles de déplacés. Parmi les personnes rencontrées, une femme de 90 ans lui a raconté avoir été déplacée une dizaine de fois depuis les années 1960, dernièrement en 2012.

Mercredi, Angelina Jolie avait répondu à l’invitation de l'opposante Aung San Suu Kyi, qui se sont rencontrées pour évoquer les questions autour des conditions du travail des femmes dans l’industrie textile en Birmanie.

A noter que la prix Nobel de la Paix est particulièrement silencieuse autour du terrible sort des Rohingyas dans son pays. C’est loin d’être le cas d’Angelina Jolie. Elle devait se rendre dans l’Etat d’Arakan (Rakhine pour les bouddhistes), territoire où vit, dans de très mauvaises conditions, la majorité des Rohingyas mais a dû annulé sa visite pour des raisons météorologiques.

L’actrice est sensible à leur cause depuis sa visite en 2009 d’un camp de réfugiés en Thaïlande avec Brad Pitt. Elle avait alors dénoncé le gouvernement thaïlandais de ne pas faire assez pour aider les Rohingyas.