Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Alain Finkielkraut entarté à ses adieux du monde universitaire

Rédigé par La Rédaction | Lundi 14 Octobre 2013



Entarté, c’est le sort qu’ont réservé des étudiants de l'École polytechnique à Paris à Alain Finkielkraut lors de ses adieux de l’institution jeudi 10 octobre.

Le philosophe, également professeur d'humanités et de sciences sociales à l'École polytechnique depuis 1988, a reçu une tarte à la crème dans la figure lors de son discours d'adieux.

Selon un témoin au contact du Point, « il semble que c'est à propos de son dernier livre (L'identité malheureuse, ndlr) plutôt que pour l'ensemble de son œuvre qu'il a été entarté ». Il a dû interrompre son discours pour aller se nettoyer le visage avant de revenir terminer son discours.

Son ouvrage polémique, dans les librairies dès mercredi 16 octobre et qui fait la Une du Point, traite de l’identité française en se focalisant sur l’immigration qu’Alain Finkielkraut accuse de mettre en péril l’identité nationale. L'immigration désignée en bouc-émissaire d'une France qui va mal : un refrain que nous chante le philosophe réactionnaire depuis bien trop d'années.

Lire aussi :
Immigration : Valls dément les chiffres du Figaro
Immigration : fardeau économique ?
L'immigration essentiellement féminine en France
Pour booster son économie, la France a besoin de plus d’immigrés
L’économie française boostée par l’immigration