Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Immigration : Valls dément les chiffres du Figaro

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 9 Octobre 2013



Alors que le drame de Lampedusa remet sur le devant de la scène la politique menée par les Etats européens en matière de lutte contre l’immigration clandestine, Manuel Valls a indiqué que « le chiffre des éloignements contraints devrait se maintenir en 2013 au niveau enregistré en 2012 », dans un communiqué mardi 8 octobre.

« Éloignements contraints » pour parler des expulsions. Le ministre de l’Intérieur a tenu « à corriger les informations inexactes publiées par le Figaro qui reposent sur une présentation partiale et incomplète des faits et ne correspondent pas à la réalité de la politique mise en œuvre ». « Le nombre total d’éloignements d’étrangers en situation irrégulière au 31 août 2013 est de 18 126, et non de 14 800, comme l’affirme à tort le Figaro », assure-t-il.

Dans un article publié mardi, Le Figaro, se basant sur les statistiques de la Direction centrale de la police aux frontières (PAF), faisait savoir que le nombre de sans papiers expulsés était en chute par rapport à 2012 (-40 % en métropole). « Les 37 000 éloignements environ réalisés en 2012 sont impossibles à égaler en 2013 », écrivait le journal qui critiquait alors « la politique moins offensive » du premier flic de France, qui affiche pourtant une fermeté sur ces dossiers.

« La chute des éloignements invoquée est exclusivement liée à la baisse des retours aidés, retours qui avaient contribué entre 2008 et 2012 à gonfler artificiellement les statistiques de l’éloignement », répond Manuel Valls dans le communiqué. « Si on enlève l’effet d’optique de ces aides au retour volontaire, le nombre de retours contraints effectués depuis la métropole s’élevait à 17 422 en 2009, 16 297 en 2010, 19 310 en 2011 et 21 841 en 2012 », poursuit-il, en ajoutant qu’« au 31 août 2013, le nombre de retours contraints s’élevait à 13 510. Cette tendance est supérieure à celle constatée entre 2009 et 2011 », explique-t-il.

« Le gouvernement a en outre mis l’accent sur le démantèlement des filières d’immigration clandestine : le nombre de démantèlement était au 31 août en hausse de 15,4 %. Le nombre total de filières démantelées en 2013 devrait atteindre un record historique », défend-il également. Un bilan « exhaustif et impartial » sera présenté au début de l’année 2014.

La gauche, à droite toute : à l'approche des élections municipales en mars 2014, le ministre est décidé à ne rien céder sur ce terrain à la droite, en affichant sa fermeté dans la lutte contre l'immigration clandestine.

Lire aussi :
Droitisation des Français ? Ne pas « les caresser dans le sens du poil » pour Benbassa
Record d’expulsions d’étrangers sans papiers en 2012
Manuel Valls veut 12 heures de rétention pour les sans-papiers Valls veut 12 heures de rétention pour les sans-papiers
Sans-papiers : fin du délit de solidarité
Manuel Valls reste ferme sur l'immigration
Immigration illégale : les nouvelles mesures
Immigration : un nombre d’expulsions record en 2011




Loading














Recevez le meilleur de l'actu