Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Economie

Aïd el-Kebir, ou comment la grande distrib' s'accapare cette fête

Rédigé par | Vendredi 5 Décembre 2008 à 17:41

           

Bientôt la fin du monopole des boucheries musulmanes? Une certitude: depuis quelques années, le marché halal en France est en pleine expansion. Il s'ouvre aux géants de la grande distribution, qui s'attaquent désormais à la fête musulmane la plus importante de l'année, l'Aïd el-Adha, pendant laquelle le sacrifice d'une bête est obligatoire pour la majorité des pratiquants. Un marché juteux qui ne doit pas leur faire oublier l'absolue importance pour le croyant du respect du rite afin de faire valider son sacrifice auprès de Dieu.



L'Aïd el-Adha (communément nommé Aid el-Kebir) est attendu pour lundi. Un 8 décembre désiré par toute la communauté musulmane, mais aussi, depuis quelques années, par les hypermarchés. Les géants de la grande distribution sont de plus en plus nombreux à vouloir leur part du gâteau à cette occasion. C’est le cas de Carrefour Gennevilliers (Hauts-de-Seine) qui fait figure d'exemple en la matière depuis qu'il a organisé, avec l’aide de la mosquée locale, membre Coordination Islam et Société (CIS 92), sa première opération Aïd en 2006. Fort de son succès, elle réitère depuis celle-ci malgré les couacs de l'an passé. Cependant, l'enseigne doit multiplier les garanties afin de répondre aux attentes des consommateurs musulmans, qui exigent que l'Aïd se déroule sans polémique qui l'accompagnent habituellement en France.

Aïd el-Kebir, ou comment la grande distrib' s'accapare cette fête

Abus en vue

Face à la pénurie d'abattoirs mobiles et d’autorisations préfectorales, les abattages clandestins se multiplient et le manque d'hygiène et de sécurité rendent ces opérations dangereuses. La hausse des prix des ovins à cette période est vertigineuse et des abus sont constatés. Des personnes peu scrupuleuses font ainsi vendre des moutons deux, voir trois fois plus chers. Des prix défiant toute concurrence ne signifient pas non plus que la qualité suit et que le mouton vendu a été égorgé selon les principes islamiques. Il faut pouvoir trouver le juste milieu. A Dreux (Eure-et-Loir), « l’abattoir mobile mis en place par la mairie reste approximatif. Tout se fait à vue, les fidèles choisissent leurs agneaux. Seulement, les prix sont hors normes : 200 à 240€ l’agneau. Le Cora de la ville propose le kilo à 6,80€, origine britannique. Sachant qu’un agneau pèse 17 à 23 kilos, il en coûtera 160€ maximum aux fidèles qui seront livrés le lendemain (le 9, ndlr). La qualité en plus », affirme Mimoun Ennebati, responsable musulman local. Cependant, la grande distribution souffre encore d’un manque de confiance de la part des consommateurs musulmans. Une difficulté bien cernée par les directeurs commerciaux, dont beaucoup s’appuient sur les responsables religieux pour légitimer leurs actions. Mais la confiance reste fragilisée par l’absence d’organisme indépendant de certification halal.

« Donner à la grande distribution la possibilité de conduire l’opération Aïd permet de résoudre plusieurs problèmes en même temps », assure Abdel Ghani, président du CIS 92. « Cela permet d’élargir l’offre au plus grand nombre de fidèles et d’assurer un très bon rapport qualité/prix. Carrefour est capable de fournir 1000 carcasses en une journée, ce qui n’est pas le cas d’autres opérateurs qui font 400 à 600 carcasses maximum s’ils sont extrêmement bien organisés. Carrefour est aussi habitué à suivre scrupuleusement le cahier des charges, qu’elle qu’il soit, et s’est engagé à respecter les normes sanitaires et sécuritaires d’une part et les critères religieux d’autre part. Bien sûr, il ne tient qu’à nous de nous en assurer. Des délégués représentant les cinq mosquées alentours et moi-même seront présents sur le site d’abattage choisi par Carrefour afin de contrôler toute l’opération Aïd et surtout son début », explique t-il.

Aïd el-Kebir, ou comment la grande distrib' s'accapare cette fête

Une opération d’image sous garanties

Un discours partagé par Abderrahim Bouzid, chargé de mission auprès du groupe Casino qui parle de « transparence ». Wassila, site de traçabilité des produits halals du groupe, est « régulièrement mis à jour » et les visites chez les industriels et les fournisseurs sont constants selon lui. « Casino garantie au consommateur que les industriels remplissent leurs cahiers des charges. Les contrôleurs de la mosquée d’Aix-en-Provence, pris en charge financièrement par Casino, viendront s’assurer bénévolement du bon déroulé des opérations. On remettra à chaque fidèle un certificat avec le nom du contrôleur de l’abattoir d’où provient sa bête ainsi que son numéro de téléphone », assure t-il. Mais difficile d’imaginer Casino déployé autant de moyens pour « seulement rendre service aux fidèles », d’autant plus qu’il est logistiquement impossible de vérifier tous les abattoirs pendant l’Aïd faute de contrôleurs et de temps. Mais pour Carrefour, Casino et autres Cora, « l’opération revêt l’habit du commercial mais n’est ni plus ni moins que du social », selon les termes de M. Bouzid. « Nous avons 364 jours pour faire du business et un jour pour rendre service ». Précisons que l’Aïd dure trois jours et que l’opération se prépare bien avant... « Ces types d’opérateurs ne peuvent pas faire du à peu près, ils savent que ça leur coûterait trop cher. Pour Carrefour, c’est aussi une démarche de service. Elle est d’autant plus prudente que c’est une opération d’image. La marque ne veut pas griller ses possibilités sur le marché du halal, très prometteur. C’est une garantie supplémentaire pour les fidèles », renchérit M. Ghani.

Une confiance délicate à obtenir…

Il arrive que les bourdes viennent assombrir le tableau peint par les enseignes. Ainsi, le magasin Cora Dornach de Mulhouse proposait, jusqu'il y a peu, des agneaux halals « made in UK » livrés quatre à dix jours avant le jour J, comme l'atteste, preuve à l'appui, Al-Kanz. Or, il est d'usage d'égorger l'animal après la prière de l'Aïd... Depuis, le Cora en question a retiré ses affiches promotionnelles. Ce n’est pas pour autant qu’il a arrêté l’opération. Contacté par Saphirnews, le responsable boucherie du magasin parle « d’une erreur d’impression qui aurait dû être vue du premier coup » mais s’explique : « La majorité des clients qui passent leurs commandes savent bien qu’on leur vend des agneaux halals et non Aïd puisqu’on leur livre les animaux quelques jours avant. De plus, ils doivent passer en magasin pour verser un acompte. On leur reprécise ce fait à cet instant et que s’ils souhaitent des agneaux Aïd, d’accord mais ils ne seront livrés que le 10, temps pour la carcasse d’être acheminé. » Quelles garanties ont les consommateurs ? « L’abattoir britannique a été visité par un responsable CFCM de la Mosquée de Paris, dont on a eu un bon retour. Les agneaux seront égorgés après la prière, les rites seront bien respectés. Cora ne fait que les revendre, » assure le responsable. Des propos appuyés par M. Ennebati. « Je ne connais pas cette histoire car je travaille seulement avec le Cora de ma ville. Malheureusement, nous (Cora et M. Ennebati, ndlr) ne pouvons être présents à l’abattoir pendant l’Aïd car trop de monde y seront. En revanche, les responsables de la mosquée de Lyon nous ont confirmé leurs venues prochaines à l’abattoir, qui fait, je précise, du halal toute l’année ». La « maladresse » à Mulhouse montre aussi que cette opération doit rester sous contrôle.

…mais qui tend à s’installer durablement

Malgré tout, les musulmans sont de plus en plus nombreux à se fier aux produits halals vendus par les grandes enseignes. Elles font moins peur et convainquent de plus en plus de familles, grâce à l'implication directe de responsables religieux tout au long du processus. Leurs présences rassurent. Carrefour Gennevilliers a ainsi convaincu plus de 900 foyers en 2006 et, si la tendance de confirme, l’enseigne vendra encore davantage. « Impliquer la grande distribution, c’est aussi donner une image plus propre et plus positive de l’Aid en France », déclare M. Bouzid. Les chiffres d'affaires enregistrés par la grande distribution pour ces trois jours restent inconnus. Mais le marché français du halal, estimé à plus de 3,5 milliards d’euros, est juteux. De nouvelles habitudes s'installent auprès des consommateurs musulmans. Des habitudes croissantes qui vont, avec le temps, faire bien des jaloux du côté des boucheries musulmanes des quartiers... « Si d’autres marques sont intéressées par un partenariat avec le CIS, tant mieux », conclut M. Ghani. Le marché est désormais ouvert.


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Hakim le 09/12/2008 00:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SAlem Aleykoum,

Aïddoukoum Moubarak, Allah takabal mina wa minkoum Inch'Allah.
Juste pour dire que j'ai commandé mon agneau du Aïd chez CAsino et j'en suis vraiment satisfait. Il est vrai que cela fait un peu bizarre mais vraiment je me suis dit pourquoi pas compte tenu que je ne sais pas faire. Et la j'ai eu raison, un service impeccable une qualité de viande macha Allah on verra demain à la cuisson mais, hamdoulilah. J'ai vu qu'il ya avait des personnes agées et bien sa ma fait plaisir car elles n'avaient personnes pour s'occuper de leur agneaux. Voilà c'éait juste un témoignage. Au fait Casino à livré l'agneau à 19h et le code barre donnais un abattage le 343 jour. Ca correspond à aujourd'"hui pour ceux qui disaient que Casino allait faire abattre le jour avant l'Aïd. une bénédiction ! Meric Saphir news pour l'"info
Aïdoukoum Moubarak
Hakim

2.Posté par A. S. le 09/12/2008 09:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans le texte introductif de cet article on lit :
La grande distribution, qui s'attaquent désormais à la fête musulmane la plus importante de l'année, l'Aïd el-Adha, pendant laquelle le sacrifice d'une bête est obligatoire pour la majorité des pratiquants

Un petit rappel : Le sacrifice fait partie des actes dit "sunna mo'akkada" c'est à dire une pratique prophétique fortement recommandée. Même si le Prophète (SAW) l'avait pratiquée régulièrement,
Elle n'a aucun caractère obligatoire, contrairement à ce que pensent certains musulmans et peut-être même l'auteur de l'article.

Merci de porter la correction pour ne pas entretenir la confusion dans l'esprit de vos lecteurs.
Fraternellement

3.Posté par Farid le 10/12/2008 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour et aid moubarak
Je pense que cette initiative des grande surface de s interresser au hallal n est que business ... en effet, meme si les moutons du Aid sont sacrifié le jour meme et que cela se fait dans "les regles" je pense que l acte n est pas là ... bien sur cela rend service a beaucoup de personnes mais enleve egalement toute " l ambiance" autour du Aid (les jeunes garcons qui apprennent avec papa et les tontons ou les filles qui s amuse dans une ambiance particuliere et qui apprennent egalement a travailler la viande et la cuisiner ... sans ces actes, les premiers deviendront sensible au sang et degouté de l acte, les secondes equerée par la viande et sans aucune connaissances des traditions culinaire des origines ...)

de plus la vente de viandes hallal tout au long dans l année dans des grandes surface participera a l enrichissement de grande multinational pendant que le boucher de quartier se retrouvera au chomage ... le quartier perdant egalement un peu plus de vie social et de liberté dans le choix de ses fournisseurs (affinité des anciens, qualité et savoir faire, respect des traditions ...)

Le dernier point que j aimerai abordé est sans doute celui qui m effrait le plus meme si cela va paraitre etrange ou incenssé pour certains, il est le suivant :
le fait de laissé des "etrangers" au culte musulman gerer le marché du hallal et ainsi à moyen termes recuperer le monopole de la viande hallal nous rendra otage de leur politique (interdiction de consommer certa...  

4.Posté par l'aid al adha est obligatoire pour tout croyant qui en a le le 11/12/2008 10:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est une obligation pour le musulman qui en a les moyens d'immoler son mouton lors de cette fête. Il faut faire la difference entre la viande Hallal pour la consommation simple et le mouton de l'Aid qui doit être immolé après celui de l'imam et jamais avant. Sinon, l'acte de sacrifice ne sera pas agréeé par Dieu d'après des hadiths authentiques

5.Posté par Hakim le 11/12/2008 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SAlem à Tous,
Aïdoukoum Moubarak koul aam ountoum bikheir.

Message à "l'aid al adha est obligatoire pour tout croyant qui en a le le" faut l'acte n'est pas une OBLIGATION comme il est écrit, il est une "tradition fortement recommandée".
Il me semble pas que les grande surface gérent le halal c'est plutôt les organismes qui contrôlent et les moquées Paris, Evry et Lyon qui empochent le pactole car la viande ne se vend pas seulement en Halal.
Enfin, personnellement, je n'ai pas de maison, j'habite dans en plaine ville au coeur des HLM que voulez vous que je fasse, que j'attende 2 ou 3 h du matin pour monter mon agneau chez moi et le tuer dans ma baignoire ?

Que ce soit une grande surface ou un boucher du quartier pourvu que le rite soit respecter et bien je prends.
Pour répondre au frère sur la découpe, le cuisson moi ça ne n'est pas le commerçant qui me cuisine le 1/3 de l'agneau mais mon épouse car chez moi après avoir récupéré mon agneau chez Casino, je l'ai découpé le lendemain et partager entre mes voisins, les indigents, et la famille. Voilà c'est tout !

Enfin, qu'est ce qu'ils ont attendu tous nos commerçant musulmans ou responsables religieux pour nous organisé l'Aïd depuis tout le temps alors maintenant que des grandes surfaces font leur métiers on crie au loup. Allah Ihdi !
Le maitre de la destiné est Allah, quand on reprochera à Sidna Adam d'avoir désobéi à Allah et d'avoir précipité l'humanité dans le versement du sang, il répondra que voulez me reprochez , d'avoir subi...