Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Aïd al-Fitr 2016 : un report possible pour des candidats au rattrapage du bac

Rédigé par | Lundi 4 Juillet 2016 à 16:09

           


Aïd al-Fitr 2016 : un report possible pour des candidats au rattrapage du bac
Les résultats du baccalauréat seront connus des lycéens mardi 5 juillet. Pour ceux qui sont destinés à passer le rattrapage, place aux convocations : les épreuves orales sont programmées dès mercredi 6 juillet.

La Maison des examens d'Ile-de-France a annoncé que les épreuves pourront être programmées jeudi 7 juillet au lieu de mercredi pour ceux qui demandent à être absents pour l’Aïd al-Fitr.

Des circulaires en vigueur donnent en effet aux élèves et professeurs le droit de demander une autorisation d’absence en raison de fêtes religieuses, en l’espèce la fête de fin du Ramadan.

« Depuis une dizaine de jours, nous avons été sollicités par des chefs de centres d'examens, qui s'interrogeaient sur la conduite à tenir pour les candidats ou les interrogateurs qui demanderaient à bénéficier de l'Aïd al-Fitr », a fait savoir à l’AFP Vincent Goudet, directeur du Service interacadémique des examens et concours (SIEC), qui a rappelé des circulaires en vigueur leur permettant une prise de congés. L'Aïd al-Fitr n’étant pas fixé en avance à ce jour en France, la célébration religieuse n'a pas pu être prise en compte dans le calendrier du bac établi depuis des mois, a-t-il précisé.

Des proviseurs redoutent que les demandes de reconvocation des candidats affluent et créent une désorganisation. Le SNPDEN-Unsa, principal syndicat de chefs d'établissement, a critiqué la note du SIEC. « Si les chefs de centre doivent interroger tous les candidats pour savoir s'ils viennent ou non, du fait de l'Aïd, c'est, dans la pratique, ouvrir un droit général pour tous de différer d'un jour leurs épreuves, et pour les enseignants de réduire d'un jour leur participation à l'examen », affirme-t-il.

Cette consigne du SIEC ouvre effectivement la voie à des candidats convoqués mercredi - pas que musulmans, la vérification étant impossible pour les chefs d'établissements - d’obtenir un temps supplémentaire pour les révisions, si tant est que l'Aïd al-Fitr ne tombe pas mardi 5 juillet.* Une probable bénédiction pour des lycéens en manque de préparation certes, mais susceptible en réalité de créer une polémique facile sur une revendication religieuse jusqu'alors inexistante.

*Mise à jour : Le CFCM a annoncé la date de l'Aïd al-Fitr, fixée au mercredi 6 juillet.

Lire aussi :
Fin du Ramadan 2016 : quelle date pour l’Aïd al-Fitr ?
Bac et Ramadan, le double effort des lycéens
Ramadan : une fatwa autorise les candidats au bac à rompre le jeûne
Prendre un congé pour l’Aïd, c’est mon droit
Aïd et Kippour pour tous




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par yussef mneimneh le 05/07/2016 17:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ca je suis contre dsl jetai contr pr les juif, mais je suis contre aussi pr les musulman , les institution ca doit etre independant d religion examens etc ca donne a manger aux facho c truc la

2.Posté par dem le 06/07/2016 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Des dates d'examens nationaux programmées en fonction de fêtes religieuses, drôle de pays qui ne sait plus où il va. C'est alarmant. Imaginer simplement qu'une "polémique facile" puisse déboucher de ce genre de question est tout simplement une façon de culpabiliser les garants de l'application de la loi et de ses valeurs en vigueur dans ce pays. Halte à la victimisation.

3.Posté par Plovdiv le 06/07/2016 18:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si j'étais bachelier, musulman ou non, je profiterais à fond de cette opportunité de pouvoir réviser un jour de plus.
Selon moi, tout le monde devrait être logé à la même enseigne. Du coup, pour respecter l'Aïd, les épreuves de rattrapage auraient dû être reportées pour tout le monde.