Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Archives

A Gaza, la frontière avec l'Egypte se referme

| Vendredi 25 Janvier 2008 à 08:52

           

Mercredi dernier 23 janvier, des brèches dans le mur métallique séparant l'extrême-sud de la bande de Gaza et l'Egypte avaient été ouvertes à l'aide d'engins explosifs. Des milliers de Palestiniens avaient alors depuis soit traversé la frontière afin de se rendre en Egypte, soit fait la navette afin de se ravitailler, bravant ainsi le blocus imposé par Israël sur ce territoire.



Des Palestiniens affluant vers l'Egypte pour s'approvisionner
Des Palestiniens affluant vers l'Egypte pour s'approvisionner
Des gardes-frontières en tenues anti-émeutes ont ce vendredi occupé le terrain, formant une barrière ne permattant pas au Palestiniens de pouvoir passer en Egypte. Seuls les retours de Palestiniens vers la bande de Gaza seraient autorisés, selon des témoins sur place.

Par ailleurs, des clôtures de fils de fer barbelé ont été installées provisoirement à la place des clôtures métalliques détruites quelques jours auparavant. Une installation qui a entraîné des échauffourées et des jets de pierre entre Gazaouis et forces de sécurité égyptiennes, ces dernières ayant, toujours selon des témoins, riposté par des tirs de semonce et des coups de matraque.

Dans le même temps, dans la nuite de jeudi à vendredi, au moins quatre Palestiniens ont été tuées par un raid israélien sur la bande de Gaza, à Rafah dans le sud.. Pour l'armée israélienne, ces frappes visaient des "terrdoristes".




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par internaute le 25/01/2008 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
​​Ainsi, en s'enfuyant, les Palestiniens sont juste tombés dans un piège:
Évasion de Gaza ou transfert volontaire ?Par Mike Whitney , le 24 janvier 2008

​​​​Oubliez tout ce que vous avez lu sur la « Grande Fuite » de Gaza. C'est entièrement des bêtises. La totalité de la farce a été cuite par un groupe de réflexion israélien, comme moyen de débarrasser la Palestine de ses autochtones.Voici un extrait du journal israélien Arutz Sheva, qui explique les véritables mobiles derrière l'incident:

​​​​Aryeh Eldad, un membre de la Knesset israélienne, salue l'exode arabe vers l'Égypte, comme la preuve que le transfert volontaire est effectivement une option.

​​​​« La gauche israélienne continue à prétendre que de telles choses, comme le transfert volontaire n'ont pas lieu, en ignorant tout simplement la réalité, » a dit Eldad.

​​​​Transfert volontaire. Et voilà !.

​​​​Ainsi, en s'enfuyant, les Palestiniens sont juste tombés dans un piège. Ils se sont maintenant exilés en Égypte de leur propre gré. Nous devrons attendre pour voir combien seront autorisés à revenir.

​​​​Les médias ont joué leur rôle habituel dans le fiasco de Gaza, en essayant de faire ressembler ça à un coup majeur des « cerveaux terroristes » du Hamas contre Israël. Ce n'est qu'une manière de détourner l'attention du rôle d'Israël dans la crise humanitaire en cours. Voici comment Ha'aretz a résumé la situation :

​​​​Le Hamas a réalisé un véritable coup d'État. Non...