Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Religions

A Gap, la Bible et le Coran en dialogue grâce à l'interreligieux

Rédigé par Lionel Lemonier | Mercredi 23 Février 2022 à 12:45

           

A Gap, musulmans et chrétiens organisent depuis 2015 une célébration commune autour d'une figure biblique et coranique qui lie les traditions chrétiennes et islamiques. Pour les initiateurs protestant et musulman de cette rencontre, la cinquième depuis son lancement, il s'agit d'une façon de « témoigner de la grande richesse commune de nos traditions scripturaires ».



A Gap, la Bible et le Coran en dialogue grâce à l'interreligieux
Dimanche 27 février, à 10h, une rencontre interreligieuse se tiendra en l'Eglise protestante unie de Gap, dans les Hautes-Alpes. Pour la cinquième fois depuis 2015, fidèles chrétiens et musulmans mais aussi simples curieux se retrouveront pour échanger et méditer autour d'une figure biblique et coranique commune. Après Joseph, Noé, Marie et Jésus les années précédentes, Adam et Eve seront au centre de cet échange de « textes qui nous rassemblent et nous ressemblent », à savoir la Bible et le Coran, est-il précisé sur l’affiche qui annonce la rencontre.

« L’idée est de revenir sur les textes initiaux en oubliant un peu les interprétations traditionnelles qui se sont accumulées au cours des siècles », explique à Saphirnews le pasteur Arnaud Van Den Wiele, à l'animation de la rencontre avec Rachid Neguaz, président de l’association musulmane et culturelle de Gap. Tous deux liront des extraits de la Bible et du Coran avant d'en proposer une interprétation auprès des participants.

« Nous prenons comme sujet un personnage commun à nos deux traditions religieuses. Nous choisissons des textes et des sourates qui parlent de ces personnes pour comparer les interprétations que nous pouvons tirer de nos deux cultures religieuses », précise Rachid Neguaz. « Chacun doit pouvoir trouver ce qu’il cherche, indique le pasteur. Il y a des temps de prière et des discussions qui ressemblent à des conférences. » Les commentaires essaient aussi toujours de dégager un lien avec l’actualité.

« Nous sommes tous capables de comprendre l’exégèse d’un texte et d’en tirer une interprétation poétique »

C’est Arnaud Van Den Wiele qui a eu l’idée initiale d'organiser une telle rencontre. « J’ai proposé à Rachid Neguaz de faire un pas de côté par rapport aux événements interreligieux classiques. D’habitude, nous mettons en avant ce qui nous rassemble : un Dieu unique, une certaine spiritualité. Là, il s’agit plutôt de creuser le rapport qui existe entre la Bible et le Coran, c’est-à-dire entre les sources de notre foi et non entre le christianisme et l’islam », raconte-t-il.

« L’objectif est de montrer que nous sommes tous capables de comprendre l’exégèse d’un texte et d’en tirer une interprétation poétique, sans forcément se référer aux interprétations traditionnelles. Le plus souvent, les imams, les pasteurs, les prêtres ou les rabbins ont le réflexe de lire et de suivre les commentaires répertoriés dans nos livres plutôt que d’interpréter eux-mêmes. Or, il n’y a pas de recette toute faite pour tirer des leçons du Coran ou de la Bible », assure le pasteur

L'homme décrit avec passion les différences d’écriture et de présentation entre les deux livres sacrés : l’un, la Bible, suivant une logique narrative linéaire ; l’autre, le Coran, écrit selon une logique plus artistique, jouant avec les sonorités de la langue arabe. « Dans le Coran, les faits sont disposés comme les différents motifs d’un tapis oriental et sont reliés entre eux selon différents rythmes et symboles », explique-t-il, en citant l'islamologue et écrivain Rachid Benzine.

Des pauses musicales et poétiques s’intercaleront entre les lectures. Contrairement aux années précédentes, la célébration ne se terminera pas avec un repas pris en commun, Covid oblige. Cela ne devrait néanmoins pas entamer l'ambiance fraternelle qui se dégagera, comme à chaque fois, de la rencontre interreligieuse.

Bible & Coran, des textes qui nous rassemblent & nous ressemblent
5e édition, dimanche 27 février 2022 à 10h, au temple protestant de Gap.

Lire aussi :
« Marie dans la Bible et le Coran », l’amour commun pour une figure sainte au service du dialogue interreligieux