Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Religions

2e forum islamo-chrétien : un dialogue d’amitié et de vérité

Rédigé par Maria Magassa-Konaté | Vendredi 7 Décembre 2012 à 00:00

Une cinquantaine de responsables musulmans et chrétiens ont participé au 2e forum islamo-chrétien, qui s’est tenu les 1er et 2 décembre à Lyon. Abdelhak Eddouk, aumônier à la prison de Fleury-Mérogis, et Ahmed Jaballah, président de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) étaient présents tout comme le Père Gérard Epiard et Père Jean Courtaudière, délégués aux relations avec les musulmans. Les quatre hommes de religion reviennent sur une manifestation où la convivialité et la sincérité ont primé.



Le 2e forum islamo-chrétien s'est tenu  les 1er et 2 décembre à Lyon.
Le 2e forum islamo-chrétien s'est tenu les 1er et 2 décembre à Lyon.
Une vingtaine de responsables musulmans et une vingtaine de responsables chrétiens (catholiques et protestants) de l’Hexagone se sont donné rendez-vous à Lyon, le week-end du 1er et du 2 décembre lors du 2e forum islamo-chrétien.

Après avoir abordé des thèmes plus larges lors du 1er forum l’an dernier, les organisateurs − le recteur de la mosquée de Villeurbanne, Azzedine Gaci, et le délégué épiscopal pour les relations avec les musulmans dans le diocèse de Lyon, Vincent Feroldi − avaient cette fois choisi comme thématique principale « Les tentations extrémistes ».

Le but pour les leaders religieux était avant tout d’avoir une approche réflexive sur les extrémismes religieux, trop souvent mis sur le compte des religions.

Le dialogue interreligieux contre les extrémismes

En voilà une thématique qui fait couler beaucoup d’encre. Souvent au détriment de la communauté musulmane. « Nos amis musulmans ressentent une montée de l’islamophobie », constate ainsi le père Gérard Epiard, délégué aux relations avec les musulmans à Nantes, qui a participé, comme l’an dernier, au forum islamo-chrétien. « On a fait le choix de creuser la question des extrémismes et des fondamentalismes », indique-t-il.

Un sujet qui « ne concerne pas seulement les religions mais aussi la politique qui doit aussi faire face à l’extrémisme », commente pour sa part Ahmed Jaballah, le président de l’UOIF, également doyen de l’Institut européen des sciences humaines (IESH) de Paris.

Mais, lors du forum, c’est bien de l’extrémisme religieux dont il a été question. Il a donc fallu le définir dans un premier temps. « C’est quoi le radicalisme ? Nous avons voulu apporter une réflexion de la part de croyants vis-à-vis de ce phénomène présent dans toutes les religions pour analyser ses causes et apporter des réponses », précise M. Jaballah.

« La question est vaste », concède-t-il, alors difficile d'en tirer une synthèse. D’ailleurs, selon le Père Jean Courtaudière, délégué aux relations avec les musulmans en Seine-Saint-Denis, il a été difficile de « délimiter le thème car, en parlant d’extrémisme, on pense aux attentats, à la violence alors que nous sommes surtout confrontés à un intégrisme non violent ».

Durant le forum, chaque participant a surtout pu partager sa vision des choses avec les autres. Et pour les chrétiens comme pour les musulmans, « l’analyse générale est la même », en juge le président de l’UOIF. « On a surtout abouti au fait qu’il y avait un besoin de formations » des responsables religieux, note M. Courtaudière.

Ce qui est sûr à leurs yeux, c’est que le dialogue interreligieux peut être une arme contre l’extrémisme dans la mesure où il participe au vivre-ensemble, d’où la nécessité de le renforcer.

Un forum pour des propositions concrètes

Les organisateurs du forum n'ont pas caché leurs ambitions d’apporter des « propositions concrètes », informe Abdelhak Eddouk, aumônier musulman à la prison de Fleury-Mérogis, en Ile-de-France. « L’objectif est de mener une réflexion avec le recul », insiste-t-il. « Il faut qu’on arrive à une vitesse de croisière. Ce n’est pas une rencontre islamo-chrétienne locale bis. On est là pour venir avec une réflexion. »

Le forum n’en est qu’à ses débuts mais « on est sur la bonne voie », juge l’aumônier, impliqué depuis plusieurs années dans le dialogue interreligieux avec l’association Ensemble pour une Europe fraternelle, en Essonne.

« Cette rencontre très importante » qu’il « faut soutenir » a déjà livré ses premières avancées. Ainsi, Gérard Epiard nous apprend que le 2e forum a permis d’ouvrir plusieurs pistes comme celle de lancer « un site Web sur les grandes questions communes aux religions qui serait un lieu de débats » entre les responsables religieux ou encore « des lieux de rencontres pour mener un travail sur nos sources ».

S'étudier l'un l'autre

L’idée serait que les musulmans et les chrétiens étudient ensemble des passages du Coran et de la Bible. « Il y a souvent ignorance des sources des autres », fait-il remarquer. Les formations catholiques proposant l’étude de l’islam sont assez développées, indique l’homme d'Eglise, qui a suivi deux ans d’études sur la religion musulmane. Mais « nos amis musulmans ont besoin d’une meilleure connaissance de la religion chrétienne », juge-t-il.

Il n’est pas question de susciter des conversions mais d’apprendre à mieux se connaître. « C’est une richesse de voir que nous ne sommes pas propriétaires de la vérité », ajoute le responsable des relations avec les musulmans à Nantes, faisant remarquer que les anciens « heurts » entre responsables chrétiens et responsables musulmans ont eu lieu car chacun se croyait détenteur de la vérité alors que « Dieu ne nous appartient pas ».

Un dialogue de vérité

Les participants du forum, hommes et femmes de terrain impliqués dans le dialogue islamo-chrétien, ont à cœur de renforcer leurs relations déjà fortes. Ahmed Jaballah, impliqué depuis plus de 25 ans et organisateur, avec l’IESH et l’UOIF, de rencontres entre chrétiens et musulmans, constate une nette progression des espaces de dialogue depuis « 10 ou 15 ans ».

Aujourd’hui, « on a dépassé le stade de se réunir », avance Abdelhak Eddouk. « Au niveau national, il faut se demander à quoi nous pouvons servir dans une République laïque. A l'heure où il y a un amalgame entre laïcité et anti-religion, il faut lancer des débats », argue l’aumônier.

Mais, au niveau local, les simples rencontres suffisent selon lui, car elles « participent au vivre-ensemble ». Ainsi, participer au dîner du 24 décembre chez les responsables chrétiens de sa région est devenu « une tradition qui fait partie de son emploi du temps, de son calendrier », note-t-il. Le Père Jean Courtaudière, qui travaille dans tout le département de la Seine-Saint-Denis où vit une forte communauté musulmane, indique pour sa part que des « liens locaux ont lieu dans chaque ville ». Mais « comme les musulmans sont divisés, il est difficile d’avoir un seul interlocuteur », regrette-t-il.

A Nantes, Gérard Epiard raconte se réunir tous les deux mois avec un groupe composé de quelques musulmans et chrétiens « autour d’un sujet très concret de la vie de leur quartier ». Invité régulièrement dans des mosquées lors des « temps forts » de la vie des musulmans, lors des fêtes de Noël c’est sa communauté qui ouvre la crèche de la Nativité à tous.

Du forum national, ce dernier retient surtout « la grande confiance et l’amitié » ressenties dans les échanges. « On a pu parler librement avec les musulmans. Il y a eu beaucoup de vérité », avance-t-il. « J’ai bien aimé la franchise des débats », abonde dans son sens le père Jean Courtaudière.

Fort de ce constat, l'organisation d'un 3e forum islamo-chrétien a été votée à l’unanimité. En plus de rencontres conviviales en région, le développement d’échanges éclairés entre responsables des deux religions annonce de beaux jours au dialogue islamo-chrétien.





Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

16.Posté par Damien le 28/01/2013 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ces initiatives auront à mon avis un réel intérêt si elles débouchent notamment sur des déclarations communes.
Parmi ces déclarations communes la première et la plus importante devrait être une déclaration sur la liberté de conscience reconnaissant :
- la liberté de croire en Dieu ou de ne pas y croire,
- la liberté de pratiquer la religion qu'on a reçue ou celle que l'on a librement choisie,
- la liberté de se convertir à une autre religion sans subir de pressions, discriminations ou violences.
Cette déclaration signées par les responsables religieux chrétiens et musulmans en France donnerait un sens et une utilité à ce dialogue et montrerait la capacité de ces deux religions de s'entendre sur des points de bien commun.
En tant que chrétien je la signerait sans réserve, et vous ?

15.Posté par Yakoute le 27/12/2012 22:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi à toujours vouloir critiquer des initiatives qui NE FONT RIEN DE MAL; si elle ne rapportent pas le bonheur et le but cherché, c'est pas grave, on apprend toujours pas les échecs!
Salam ou Salut!
Ici le dialogue est dans un forum intello, et concerne "les chefs" spirituels des deux religions, donc ces gens sont supposés avoir dépassé le stade des besoins primaires et souffrances primaires!

Le plaisir n'est pas de gagner son point de vue, mais c'est de gagner un terrain d'entente, de compréhension, de bannir cette haine et ces lois islamophobes...Je ne vais pas prétendre que le monde serait merveilleux, mais ils serait juste Mieux!

14.Posté par Raymond le 27/12/2012 22:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le dialogue c'est la religion.

On voit encore des souffrances réactives ressurgir, se dire le seul détenteur de la foi en ceci plutot que cela.
Avant de dialoguer, avant de penser en réagissant à sa peur, voyons notre coeur: est il ouvert ou fermé, ou a-t-il simplement mal. De quoi a -t-il souffert, quels sont mes souffrances?Je ne crois pas qu'il y ait de dialogue possible sans connaissance de soi, et donc de son père et de sa mère. Ce qu'ils ont vécu explique la façon dont j'ai été conditionné, et je les remercie pour cela, mais sans éluder pour autant ce travail d'investigation qui m'incombe.
Je ne crois pas qu'il y ait de dialogue possible sans connaissance de l'autre et de sa souffrance. Quand on répond aux besoins primaire, on n'a plus de souffrance primaire, on rencontre alors des besoins secondaires, et des souffrances secondaire, et ainsi de suite.

Si on s'identifie à cette souffrance, on arrive à ces extremes : un seul point de vue, une seule pensée, une seule religion: celle du plus fort. Alors oui le plus fort gagne, mais la souffrance continue... Le plaisir de gagner n'est que primaire, après toutes ces années de luttes extérieures, que restera de la connaissance, de la vertu, de la conscience et de l'amour,, de notre terre...
Nous préférons souvent nous révolter contre les autres: cela nous donne l'impression de nous battre contre quelque chose de juste parceque l'autre est mauvais tout bêtement. Par couardise nous préférons éviter de nous révolter contre notre pe...  

13.Posté par Yakoute le 18/12/2012 15:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
D'accord! j’attends alors avec IMPATIENCE la publication de ceci sur alterinfo. Pour ma première question, je voulais juste savoir si c'était vous qui avait posté les premiers posts- cette personne changeait de pseudo à chaque fois- et à qui j'avais répondu. Donc j'ai le droit de savoir car je ne comprenais pas si ce que vous publiez est en réponse à ma dernière réponse. Donc ça n'a rien à voir avec mon objectivité; d'ailleurs je suis très ouverte et réceptive au dialogue tant que ça reste dans un cadre clean et respectable et bien entendu sans atteinte à la vie privée et à des informations privés.. Visiblement vous n' êtes pas la même personne.
Cordialement!

12.Posté par Masjide Al Aqsa(S17-V1), c'est Médine et jamais Jérusalem déacralsée depuis par S2-V144-146 au profit de Makkah le 18/12/2012 10:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En reponse à Yakoute, ci dessus, ce n'est pas important de savoir avec qui on discute,IL faut être objectif, , s'attacher au contenu et non au contenant
L'auteur de l'article a bien cité des versets du Coran(S18 les abeilles) qui peuvent expliquer la présence des abeilles pour la troisième fois chez lui en plein centre urbain
Les inscriptions apparues brièvement à l'écran de son ordinateur, lui ont montré que la bête qui sortira de terre pour parler aux hommes, (Coran les fourmis V 82) c'est Israel dont le monde parle actuellement
Probablement, l'auteur de l'article prendra contact avec le site alterinfo.net que vous lui recommandez
choucrann et wa salam

11.Posté par Yakoute le 17/12/2012 23:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Masjide Al Aqsa(S17-V1),

Salam d'abord!
1-Est ce que c'est vous qui avait posté les autres postes? car j'avais eu des discussions avec une personne qui change tout le temps son pseudo, ce qui est bizarre, du coup on ne comprend vraiment pas à qui on discute? D'autant plus je ne vois pas l'utilité de la signature "yaoo.fr"??

2-Je trouve aussi bizarre que des abeilles se regroupent dans un milieu humide et peut être mal aéré, et peu être aussi mal odorant, telle que la salle de bain?

3-"Encore, nous ne savons pas si c’était un vendredi, mais des inscriptions apparues brièvement à l’écran de notre ordinateur au bureau, en novembre 2009"?
Je ne comprend pas vous parlez de quelles inscriptions??? On ne comprend pas de quoi vous parlez? ...Pourriez-vous préciser la date exacte?

4-Pour le Masjid AlAksa , je sait que les médias montrent une autre photo d'un autre masjid pas la Vrais...ça je l'ai appris par le site d'informations alternatives www.alterinfo.net

5-Je ne suis pas Fkih, ni une personne qui a étudié profondément le Qurâne, ceci par manque de temps et non par manque de volonté, mais j'aimerai bien que vous publiez ceci sur le site
www.alterinfo.net où il y a une grande communauté de musulmans qui s'y connectent, et en plus, il y a l'avantage de trouver une dizaine de personnes qui ont étudié le Qurâne profondément et donc la discussion avec eux sur certains points que vous évoquez serait certainement très enrichissante. Il se peut que certaines personnes vous attaquent, voir...  

10.Posté par Masjide Al Aqsa(S17-V1), c''''est Médine et jamais Jérusalem déacralsée depuis par S2-V144-146 au profit de Makkah le 17/12/2012 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La masjide al aqsa,(S17 Al IsraV1), c’est celle Al Nabawi de Médine et
jamais celle de Jérusalem, désacralisée définitivement par le changement
de qibla au profit de Makkah (Coran S2-V144 à 146)
Défi d’un illettré en arabe aux imams et oulémas d’ici et d’ailleurs Allahou Akbar
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Conformément à la sunna, les imams et oulémas du Sénégal, ont approuvé par leur silence, les démonstrations fondées sur le Coran, présentées par un simple enseignant, Ibrahim HANE, illettré en arabe, au cours de deux émissions en ligne, télévisées par RDV, un vendredi en 2007 et 2009. (consulter nos articles sur la fréquence du vendredi) Un courriel a été adressé le 13 mai 2011, vendredi, par l’illettré en arabe, à l’imam de la grande masjide de l’université de Dakar.qui s’est trompé encore dans son sermon.L’association nationale des imams et oulémas du Sénégal en a reçu par courriel, une copie comme la Ligue islamique mondiale à Makkah. Cette lettre s’adresse aussi à tout imam ou ouléma qui continueraient de nager dans l’erreur de croire que la masjide Al Aqsa ( S17Al IsraV1), c’est celle de Jérusalem. Non, c’est celle al Nabawi de Médine puisque Jérusalem, centre cultuel des Gens du Livre, a été désacralisée définitivement et totalement par le Coran, à cause de l’hypocrisie et de la mécréance des juifs et chrétiens, hostiles à la prophétie de Mohamed(psl). Voici les grandes lig...  

9.Posté par Yakoute le 15/12/2012 14:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si vous relisez l'article vous allez remarquez qu'on parle de forums et d'études de Coran et de la Bible et non de faire des concessions. Donc si les musulmans qui participent à ce forum et ce genre d'études sont assez intelligents, ils auront la possibilité de convaincre et peut être grâce à Alllah même convertir. Biensûr ne t'attends pas ici dans cet article que ces chefs de chrétiens vont nous dire ici qu'ils sont prêts à ce convertir vu la tension que suscite l'Islam chez certains occidentaux et justement du fait de leur peur que l'Europe soit Islamisé. Donc par prudence, et éviter les problèmes et peut être les menaces, ces chefs religieux ne peuvent pas dire plus. En plus, ce genre de rencontres est de toute façon bénéfique, puisque ça aide à enlever les stéréotypes, de la sorte de charlie hebdo, qui offense Notre chère prophète en l'accusant de pédophile et de terroriste, et les musulmans fondamentalistes de terroristes fanatiques. C'est grâce à ces rencontres que les chrétiens et les autres, athées peuvent se convaincre de la fausseté de telles informations! C'est déjà une avantage Énorme, puisque un muslim en occident peut justement vivre avec plus de respect et de paix, de telle sorte qu'il ne soit toujours obligé de s'innocenter devant les autres malgré qu'il n'ait fait ou pensé un acte terroriste. Enfin, c'est aux citoyens musulmans de se comporter comme il faut et d'avoir l'audace de ne rien céder sur les principes de l'Islam! L'Islam est une religion de Paix ...  

8.Posté par Certes,le vrai Jésus(psl) ne redescendra pas sur terre et l''islam dominera dans le monde le 15/12/2012 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vous confondez la diffusion de messages religieux, ce qui est parfaitement normal avec le dialogue
inter religieux
Sachez que quand on prend part à un dialogue, c'est qu on est disposé à faire des concessions.
Le musulman sincère ne prendra jamais part à un dialogue qui vise à instaurer de nouvelles règles puisqu'il a le Coran et la sunna intouchables jusqu'à la fin des temps
Il est inutile de répondre, si vous n'êtes toujours pas d'accord

7.Posté par Yakoute le 13/12/2012 14:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne vais pas me répéter d'ailleurs je n'ai pas le temps pour ça! Si on suit votre logique on ne va même pas discuter avec eux pour les convertir???
Comment font le prédicateurs musulmans pour faire convertir les autres, est ce n'est pas par le dialogue?? Si vous regardez les vidéos sur Youtube des convertis à l'Islam, ça toujours commencé par le dialogue, je ne comprends pas ce que vous dites!

6.Posté par Le coran met en garde les musulmans contre tout dialogue religieux avec les Gens du Livre le 13/12/2012 14:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dieu a décrété dans le Coran S98- V6
"Les infidèles parmi les Gens du Livre (juifs et chrétiens) ainsi que les associateurs iront au feu de l'enfer pour y demeurer éternellement De toute la création, ce sont eux les pires."
Les Gens du livre visés ainsi sont les juifs et chrétiens qui refusent depuis plus de 1 400 ans, depuis la révélation du Coran, de reconnaître Mohamed(psl) comme un envoyé de Dieu
Dieu ne se trompe jamais dans ses prévisions qui sont valables jusqu'à la fin des temps
le précédent intervenant a écrit
"Donc, je suis d'accord pour ce dialogue car ces gens sont maintenant loin du cas des chrétiens et des juifs pour les quels le prophète swt avait interdit tout dialogue."
Non, indiscutablement, l'intervenant ci dessus, contredit Dieu, quand il affirme que les juifs et chrétiens ont changé. Qu'il demande pardon à ALLAH et qu'il ne commette plus de telles erreurs

5.Posté par Yakoute le 13/12/2012 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je confirme ce que j'ai dit avant. En fait, il faut comprendre les origines des problèmes pour pouvoir les traiter de la racine, il faut vraiment prendre la distance d'un tableau sombre et plein d'équations et de suppositions qui se contredisent l'une de l'autre et dissimuler le début du fil qui les engendrent. En Islam, on est supposé avoir l'esprit ouvert et tolérant et Diplomatique! O ne peut imposer Notre religion, et Notre Vérité à nous qui est il n y a qu'un Seul Dieu, qu est Allah, l'Unique, Qui n 'a pas de Fils, de Père, et Jamais n'a eu et n'aura de Semblable, le Majestueux...sans déjà démanteler la propagande antiIslam qui règne en occident surtout après le 911, et qui sévit jusqu'à présent justement par ce qui se passe en Irak, en Somalie, et récemment au Mali. Remarquez que l'Islam lorsqu'il est venu, il a presque tout commencé de Zéro, même s'il y avait des religions qui y préparaient le terrain, mais puisqu'elles étaient falsifiés, le prophète des musulmans swt avait presque tout recommencé....Il a donc dialogué avec les chrétiens et les juifs; Mais ce n'était guère un dialogue de lèche bottes, bien au contraire, ce dialogue aussi n'était pas dépourvu de tolérance , de bonne conduite et de miséricorde envers ces deux communautés. Donc ici on est bien au premier pas, c'est de prouver que l'Islam est une religion de Paix et que c'est une religion d'Humanisme par définition, puisqu'il est venu pour Toute l'Humanité et que c'est la Seule religion qui a unit toute...  

4.Posté par Le coran met en garde les musulmans contre tout dialogue religieux avec les Gens du Livre le 08/12/2012 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yacouteci dessus n'a bien compris la différence entre dialogue ou négociation d'une part et concertation de l'autre LA concertation suppose qu'il nl n'y a pas de divergence fondamentale
Ici, le dialogue inter religieux suppose qu'il y a un différent dans le domaine religieux que les parties prenantes veulent résoudre par la négociation ou le dialogue
Or nous les musulmans, nous reconnaissons tous les prophètes du Dieu unique alors que depuis plus de 1400 ans, les gens du livre (juifs et chrétiens) considèrent que le prophète Mohamed(psl) n'est pas un envoyé de Dieu
Le dialogue inter religieux, comme le rappelle le Coran, n'a qu'un seul but; c'est d':amener les musulmans à se rapprocher davantage des Gens du Livre en partageant leur point du vue sur des aspects religieux et donc à s'écarter progressivement du Coran et de la Sunna
La laicité, c'est la liberté républicaine de choisir sa foi. Donc la loi a tout réglé.Il faut la respecter et attendre le jugement dernier puisque Mohamed(saws) a bouclé le cycle des prophéties. Même le Jésus(psl) attendu sera un inspiré, choisi dans ce bas monde par décret S12-V 76"nous élevons en grade qui nous voulons",
Le vrai Jésus(psl) jamais crucifié, monté vivant au ciel, y mourra par décret S7_ Al Aaraf V25"là vous vivrez, là, vous mourrez et de là, on vous sortira"
Voilà la raison pour laquelle Mohamed(psl) a proclamé que le Jésus(psl) attendu vers la fin des temps, apparaîtra à l'ouest. Donc, il ne descendra pas du ciel, du reste les poches...  

3.Posté par Yakoute le 08/12/2012 00:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Contrairement au commentaire précédent je pense que ce dialogue est Très important! Si les intentions des deux parties sont bonnes et sont dans le sens de chercher la Vérité c'est même recommandé dans l'Islam! L'islam au contraire, nous encourage à propager les valeurs de l'Islam partout et si l'occasion s'offre comme ce forum pourquoi pas? Si ça peut faire convertir des personnes dans la religion de l'Islam, si ça peut propager la paix entre les deux religions et aussi dans le monde, c'est vraiment bien! Mais pour un tel dialogue il faut que ça soit menés par des intellectuels musulmans NON manipulables et NON hypocrites qui soient convaincus que ce dialogue est un moyen et non une finalité, car le but est de les convertir à la bonne voie qui est celle de Allah l'Unique, et pas la Trinité, le Tout puissant, qui n'a pas de similaire, ni de Fils, ni de Père!

2.Posté par dialogue islamo chrétien ,une hypocrisie qui cible les musulmans le 07/12/2012 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est rappelé dans le Coran 'S3famille d' Imran) que seul l'islam est la religion agréée par le Dieu unique et sans associé de Moise et Jésus(pse) depuis la prophétie de Mohamed psl)
Il y est aussi rappelé que ceux qui auront choisi une religion autre que l'islam, seront des perdants au jugement dernier
En conséquence, il ne peut nullement y avoir de dialogue interreligieux Que chacun reste dans ses convictions religieuses dans la société laique qui garantit la liberté de culte. qui doit être respectée par tous
Le dialogue islamo chrétien est une tentative de duperie qui vise les musulmans
Le musulman sincère n'a que le Coran et la Sunna comme guide jusqu'à la fin des temps Il n'a pas besoin de dialoguer avec des adeptes d'autres religions pour se guider. Mohamed(psl) avait bien prédit lors de son dernier sermon à Arafa
t" je vous laisse deux guides, le Coran et la Sunna ...... Vous ne vous égarerez jamais si vous les suivez...."
C'est vrai que les deux reférentiels du musulman sont le Coran et la Sunna qui s'imposent à tout croyant soumis Donc, il ne peut nullement y avoir de musulmans modérés à coté de musulmans extrémistes,fondamentalistes ou intégristes
Ces qualificatifs manichéens ont été hypocritement développés par un matraquage de la presse sioniste pour diviser les musulmans qui sont tous des islamistes puisque soumis aux seules et mêmes règles de l'islam
Auprès du Dieu unique et sans associé, il ne peut nullement y avoir de différentes catégories d'adeptes dans l'islam ...  

1 2