Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

100 000 personnes dans les rues contre le mariage gay

Rédigé par La Rédaction | Lundi 19 Novembre 2012



Ouvrir le droit au mariage et à l’adoption des couples homosexuels est très loin de faire l’unanimité en France. Pour preuve, les manifestations organisées samedi 17 novembre pour contester ce projet de loi porté par le gouvernement ont rassemblé plus de 100 000 personnes dans tout le pays.

A Paris, ils étaient 70 000 selon la préfecture, 200 000 selon les organisateurs, à défiler. A Lyon, environ 22 000 personnes, d’après la préfecture du Rhône, 27 000 pour les organisateurs, s’étaient rassemblées et à Marseille, ils étaient entre 6 000 et 8 000 personnes à s’opposer à ce projet de loi. Tee-shirts roses, ballons roses, bleus et blancs et drapeaux portant l’inscription « Mariage = 1 homme 1 femme » étaient de sortie.

A l’origine de cette « Manif pour tous », en référence au « Mariage pour tous » : un collectif d’associations comme les Associations familiales catholiques (AFC), « Plus gay sans mariage » (homosexuels opposés au projet de loi) ou Fils de France (mouvement de musulmans patriotes). Plusieurs représentants des cultes avaient également appelé à manifester, à l’image du recteur de la Grande Mosquée de Lyon Kamel Kabtane, présent dans le cortège de sa ville aux côtés du cardinal Barbarin. Des élus ont aussi défilé.

Les manifestants qui ont fustigé un projet de loi remettant en cause le socle familial ont dû faire face à des contre-manifestations de partisans pro-mariage homosexuel sans qu’il y ait d’affrontements entre les deux camps.

Mais la manifestation organisée par l’institut Civitas dimanche 18 novembre, a dégénéré. En effet, loin de montrer leur opinion pacifiquement, des membres de ce mouvement catholique intégriste ont agressé des militantes du groupe féministe ukrainien Femen − quasi nues et portant pour certaines un voile de bonne sœur − et des journalistes, parmi lesquels Caroline Fourest qui a déposé plainte.

Les opposants au mariage pour tous prévoient une autre grande manifestation nationale le 13 janvier, deux semaines avant l’examen du texte à l’Assemblée nationale. Forts de ce premier succès, ils pensent rassembler encore plus de monde.

Lire aussi :
Le mariage homosexuel arrive en France
Le mariage homosexuel s’oppose à la « loi universelle » pour l’UOIF
Sur le mariage entre personnes de même sexe et l'homoparentalité : le point de vue de l'UOIF
Pour ou contre le projet de loi « Mariage pour tous » ? Les arguments du CFCM
Le projet de loi du mariage homosexuel adopté en Conseil des ministres
Mariage homosexuel : plus de 1500 élus taclent Hollande





Loading