Connectez-vous S'inscrire






Société

Père Emmanuel Blondeau : « La fête de Noël est source de grande grâce »

Rédigé par Propos recueillis par Fatna Tahri | Jeudi 23 Décembre 2010

Noël, fête de la Nativité, est célébrée par les chrétiens et Hanoukka, fête des Lumières, par les juifs. Mais que signifient-elles et comment sont-elles célébrées dans chacune des communautés ? Père Emmanuel Blondeau, prêtre catholique, à Dreux, répond à nos questions.



Parmi les symboles de Noël : la crèche, la veillée, la messe de minuit et les présents entreposés sous le sapin.
Parmi les symboles de Noël : la crèche, la veillée, la messe de minuit et les présents entreposés sous le sapin.

Que représente la Nativité pour les catholiques ?

Emmanuel Blondeau : Tout au long de l’année, les chrétiens sont invités à méditer tel ou tel aspect de la vie de Jésus (que nous
reconnaissons comme notre Seigneur, notre Sauveur).
À Noël (ou solennité de la Nativité), nous contemplons la naissance de Jésus. Dans le récit de l’évangile de Luc (proclamé dans la nuit du 24 au 25 décembre), nous découvrons deux aspects : le récit d’une naissance d’un enfant entouré par ses parents Joseph et Marie (Lc 2, 1-8) ; la reconnaissance de cet enfant comme étant le Sauveur, la joie pour le peuple. Les anges l’annoncent, une lumière manifeste la gloire de Dieu. Pour les catholiques, Jésus est vrai homme et vrai Dieu : c’est le cœur de la foi chrétienne.

Quand et comment est célébrée la Nativité ?

E. B. : Depuis la fin novembre (4 semaines avant les fêtes de Noël), les chrétiens se préparent en méditant la venue de Dieu dans l’histoire des hommes.
Ainsi, nous préparons nos cœurs non seulement pour une fête, mais en nous rendant « vigilants » et devenant des « veilleurs », nous voulons accueillir, ici et maintenant, Celui qui ne cesse de venir à notre rencontre par sa Parole que nous méditons (Bible), dans la messe (et les autres sacrements) mais aussi dans les autres.
La fête de Noël est source de grande grâce : la paix, la joie. Que nous voulons aussi partager en travaillant à la paix dans le monde, à la joie pour les plus pauvres.

Cet événement est-il toujours aussi suivi ?

E. B. : Les messes de la nuit et celles du jour de Noël rassemblent de nombreux fidèles. Noël est sûrement l’une des fêtes chrétiennes qui voient venir le plus de chrétiens, avec les célébrations des Rameaux (Passion de Jésus), de Pâques (Résurrection de Jésus) et de tous les saints, le 1er
novembre (appel à la sainteté).
La fête de Noël est très familiale. Nous encourageons ce jour-là la prière en famille autour de la crèche (une représentation de la Nativité).





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu