Connectez-vous S'inscrire






Religions

Aïd el-Kébir 2010 : mardi 16 novembre

Rédigé par Huê Trinh Nguyên | Samedi 6 Novembre 2010



Aïd el-Kébir 2010 : mardi 16 novembre
Le Conseil français du culte musulman (CFCM) vient d'annoncer officiellement que le premier jour de l’Aïd al-Adha (ou Aïd el-Kébir) aura lieu le mardi 16 novembre, correspondant au 10 dhûl-al-hijja 1431, douzième mois du calendrier musulman.

Ce jour de fête, célébré au lendemain du grand rassemblement des pèlerins sur le mont Arafat
commémore l'acte de sacrifice du prophète Abraham et marque la fin du pèlerinage.

Ce jour-là, les musulmans immolent, selon la tradition, un ovin, un bovin, un caprin ou un camélidé. La bête sacrifiée est partagée en trois parts égales. Un tiers est destiné à la famille ; un autre tiers est consacré aux amis ; le dernier tiers est offert aux pauvres.

Parmi ceux qui n'ont pas effectué le pèlerinage à La Mecque, un certain nombre de musulmans jeûnent la veille de l'Aïd al-Adhâ, suivant en cela la tradition prophétique selon laquelle le jeûne de Arafat « expie les péchés de l'année écoulée et ceux de l'année suivante ».

En France, ce sont plusieurs milliers de moutons qui sont achetés et sacrifiés. Les quelque 5 millions de musulmans de France ont le choix d'acheter leurs bêtes dans les abattoirs permanents ou temporaires, dans leurs boucheries de proximité mais aussi, de plus en plus, dans les grandes surfaces, le sacrifice par délégation étant « autorisé de façon unanime », souligne le CFCM.

Il est également possible de faire don de son sacrifice auprès des organisations humanitaires, qui se chargent d'envoyer la viande de l'Aïd en différents conditionnements auprès des plus démunis de par le monde.

Pour la France, le CFCM rappelle que « le sacrifice des animaux doit se faire dans les abattoirs agréés dans le respect de la réglementation en vigueur et des principes religieux qui régissent l'abattage rituel ».

« Les capacités des abattoirs étant limitées », le CFCM réitère sa « recommandation d'étaler l'abattage sur les trois jours de l'Aïd al-Adha ».

Conseils régionaux du culte musulman (CRCM), préfectures, municipalités et associations cultuelles musulmanes sont désormais sur le qui-vive afin de préparer ces trois jours de festivités dans les meilleures conditions : mise en place des abattoirs temporaires, prêt de salles municipales ou de gymnases pour la prière matinale de l'Aïd el-Kébir, places de parking conséquentes, hygiène et sécurité...

Tout doit être prêt pour que l'Aïd al-Adhâ, fête de solidarité et de fraternité, soit réussie. Les familles pensent à inviter leurs proches et à choisir les recettes de cuisine qui raviront les papilles de leurs hôtes, les enfants rêvent déjà à leurs cadeaux de l'Aïd.







Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu