Connectez-vous S'inscrire






Archives

Nos merveilleuses fêtes !

Rédigé par Khadija Chikh | Mercredi 4 Janvier 2006

Pourquoi avons-nous autant de mal à montrer à nos enfants la beauté de nos fêtes religieuses ? Lorsque Noël approche nous sommes, nous parents musulmans toujours un peu gênés. A l’école nos enfants vont être baigné pendant au moins 3 semaines dans l’esprit de Noël. Bien sûr ils vont apprendre des choses aucunement liées à la religion : à compter, à mémoriser, etc. Il n’empêche qu’il va leurs rester d’autres choses dans la tête qui (il faut se l’avouer !) ne nous arrangent pas vraiment : le père Noël et ses cadeaux, les sapins et ses décorations, etc. Et voilà notre enfant tout émerveillé.



Nos merveilleuses fêtes !
Lorsque notre petit nous demande si le père Noël va venir à la maison et si nous allons décorer le sapin, nous essayons sans le blesser, de lui expliquer que nous ne fêtons pas Noël. Et il est vrai, nous avons un certain mal à lui montrer combien nous avons nous aussi des fêtes aussi belles et tout aussi importantes. Il reste toujours dans son regard une certaine déception. Une maman me raconta qu'après avoir expliqué à son petit de 4 ans les raisons pour lesquelles en tant que musulmans ils ne fêtaient pas Noël, s'est vu répliquer par ce petit coquin, après un petit temps de réflexion : « Désolé maman, je suis pas musulman ! ». A ses yeux, s'il n'y avait pas de papa-Noël, pas de sapin et pas de cadeaux il n'était donc pas très intéressant d'être musulman !

Il faut alors se demander ce qui manque dans la transmission de notre religion à nos enfants ? Nous avons de belles choses à leurs transmettre, cela ne fait aucun doute : l'amour de Dieu et du Prophète Mohammed (s&s), le merveilleux des histoires des Prophètes, la féerie des anges qui nous entourent en permanence, l'extraordinaire nuit du destin, etc. Alors d'où vient le problème ? Il faut être honnête, il ne peut venir que de nous, parents. Nous avons du mal à communiquer ce merveilleux à nos enfants, parce que nous avons une vision trop austère de notre religion, trop adulte. Nous oublions que nous avons été petits et que tout ce qui avait trait au merveilleux et à l'extraordinaire nous laissait sans voix, les yeux écarquillés. Aujourd'hui lorsque nous parlons de notre religion à nos enfants nous devenons trop sérieux, pas assez drôle, pas assez rêveur. Comme si l'Islam ne pouvait se transmettre que comme ça, sans imaginaire ! Nous savons pourtant que les enfants aiment rirent, s'amuser et s'émerveiller. Il n'y rien de mauvais à ça ! Peut-être faudrait-il donner un peu de rêve à nos petits ? Cela ne veut pas dire du faux. Il ne s'agit pas de trouver un équivalent au père-Noël. Non ! Notre religion est belle et il faut le leurs montrer. Ne laissons personne nous convaincre et pire convaincre nos enfants que l'Islam fait peur. Nous avons beaucoup d'occasions de faire pendant l'année de grands moments de fêtes qui marqueront à tout jamais l'esprit de nos enfants : le Aïd El-Séghir, la Nuit du destin, le Aïd El-Kébir, le Mawlid An-Nabawiy, etc. Dans tous ces jours de fête décorons nos maisons et préparons des gâteaux pour nos chers petits ! Offrons leurs des cadeaux, racontons leurs nos merveilleuses histoires et laissons-les rêver ! Une belle enfance leur permettra de devenir des adultes épanouis.

Nous vous souhaitons à tous une merveilleuse Fête du mouton !

Khadija Chikh
Psychologue / Voyage nocturne éditions

http://www.voyagenocturne.com






Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu