Connectez-vous S'inscrire






Religions

Noël moubarak

Un repas de Noël avec ses voisins musulmans

Rédigé par Assmaâ Rakho Mom | Jeudi 13 Décembre 2007

Partager son repas de Noël avec ses voisins musulmans. Cela vous tente ? C'est en tout cas ce à quoi encourage le Réseau évangélique suisse, qui enjoint les chrétiens de Suisse à ouvrir leur table à leurs voisins musulmans à un moment fort de l'année, à savoir à l'occasion du repas de Noël. "Offrir l'hospitalité et partager ensemble", tels sont les mots clés de cette initiative, selon Christian Bibollet, responsable du groupe de travail sur l'islam au sein du Réseau évangélique suisse.



Logo du Réseau évangélique suisse
Logo du Réseau évangélique suisse

Entrer en contact avec des musulmans

Pressé sûrement par un climat social et politique délétère en Suisse vis-à-vis de l'islam et des musulmans, le Réseau évangélique suisse a lancé l'idée "comme un encouragement, une suggestion". Ce serait celle proposée à tous les chrétiens d'inviter leur voisin musulman à un moment fort de partage familial et de joie, à savoir à l'occasion du repas de Noël.

C'est le groupe de travail sur l'islam rattaché au Réseau évangélique et dirigé par Christian Bibollet qui a lancé l'initiative afin d'encourager les chrétiens à faire preuve concrètement de l'esprit d'hospitalité, de partage et d'accueil qui doit les caractériser.

"Aimer son prochain implique la volonté d'aller à sa rencontre pour l'écouter et le comprendre. C'est à cette condition que les murs de la peur et de la méfiance ne se transformeront pas un jour en murs de haine", souligne le Réseau évangélique suisse dans son communiqué.

Dirigé par Christian Bibollet, le groupe de travail sur l'islam (GTI) a pour "but principal est d'aider les chrétiens à entrer en contact avec des musulmans en dépassant les préjugés traditionnels, tout en restant profondément attaché à l'Evangile, et d'organiser des séminaires ou voyages d'initiation à la culture musulmane et à l'Islam".

Méconnaissance de l'islam

Contacté par Saphirnews, Christian Bibollet a souligné le fait que l'"idée est d'encourager les chrétiens à inviter leurs voisins musulmans à l'époque de Noël, d'offrir l'hospitalité et de partager ensemble" autour d'un repas, mais aussi d'une date symbolique.

"Le contexte suisse et l'histoire de la présence musulmane sont très différents du contexte français", rappelle M. Bibollet, qui précise qu'il existe "pas mal de peurs" et une "méconnaissance de l'islam et des musulmans" en Suisse. Afin de ne pas "entretenir cette attitude de peur et d'encourager à aller vers l'autre", l'idée de partager avec son voisin musulman a été lancée, non pas comme "le désir d'en faire un scoop dans les médias"ou de lancer "un mot d'ordre", mais "plus comme un encouragement, une suggestion" parmi d'autres.

Bien entendu, la réussite de cette expérience dépendra "de l'aise que chacun aura avec son voisin".

"Le Réseau évangélique est un mouvement composé de 200 Eglises et oeuvres, ainsi que de personnes individuelles. Il donne une identité, une voix et une plateforme de collaboration aux 42'000 chrétiens de conviction évangélique en Suisse romande (250'000 au plan national)", précise son site Internet. Précisons que plus de 300 000 Suisses sont aujourd'hui de confession musulmane.

Soulignons aussi le fait que l'initiative du Réseau évangélique n'a aucune vocation prosélyte. Elle vise simplement à rapprocher les individus dans le but d'initier une meilleure compréhension mutuelle, et en particulier une meilleure connaissance de la confession de l'autre.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu