Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une « patrouille chrétienne » à la chasse aux musulmans en Angleterre (vidéo)

Rédigé par La Rédaction | Mardi 2 Février 2016



Une « patrouille chrétienne » à la chasse aux musulmans en Angleterre (vidéo)
Jayda Fransen, leader du parti d'extrême droite Britain First, a mené une expédition dans la ville de Luton afin d'y insulter les musulmans.

Munis de grandes croix blanches, les membres de la « patrouille chrétienne » (« Christian Patrol ») se sont filmés marchant dans les rues d'un « quartier islamiste » de Luton et distribuant leur journal aux passants afin de crier à qui veut l'entendre que la ville est toujours « britannique » et qu'il leur faut montrer qu'il sont « fiers d'être Britanniques » comme l'annonce Jayda Fransen au début de la vidéo de cette action. Celle-ci postée le 23 janvier a été vue près de 2 millions de vues sur Youtube en une semaine.

Cherchant la confrontation, le groupe n'a pas tardé à s'attirer les foudres de plusieurs passants. Il aura fallu l'intervention de la police pour séparer la foule et les membres de Britain First qui déclaraient, entre autres phrases, que le Prophète Muhammad serait un « faux prophète ».

Une femme voilée, accompagnée de ses enfants, fut aussi une des cibles de Jayda Fransen qui lui crie que, si elle est couverte de la tête au pieds, c'est parce que « les hommes musulmans ne savent pas contenir leurs pulsions ». Manipulation oblige, la vidéo ne manque pas d'inverser les rôles, Britain First voulant présenter « les musulmans » comme des personnes forcément agressives et violentes.

Dans une interview accordée à IBTimes, Jayda Fransen explique que, ces derniers mois, son mouvement s'est « énormément » agrandi : « Nous avons aujourd'hui des brigades Britain First à travers tout le pays. » Elle prévient par ailleurs que « les gens peuvent s'attendre à de très larges actions en 2016, cela va être notre année », ce qui inquiète les musulmans et les personnes d'ascendance étrangère, principales cibles de leurs actions et discours de haine.





Loading