Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un ex-islamophobe converti à l'islam va produire un film sur le Prophète

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 25 Avril 2013



Arnoud Van Doorn, un ancien élu du parti d’extrême droite hollandais de l'islamophobe Geert Wilders (PVV), prévoit de produire un film retraçant la vie du Prophète Muhammad.

L’ancien islamophobe, qui a annoncé sa conversion à l’islam en février, avait participé au film anti-islam « Fitna » (discorde en arabe) pour le compte de son ancien parti. Il entend avec la production d'un nouveau film mettre une croix sur ses engagements passés.

« Je ne ménagerai pas mes efforts pour protéger les droits des musulmans dans tous les pays européens, ainsi que pour servir l'islam et ses croyants partout dans le monde. Je ferai de mon mieux pour réparer les dégâts que j'ai fait à l'islam et son Prophète à travers le film "Fitna" », a-t-il déclaré lors d’une interview accordée à deux journaux saoudiens, Okaz et Saudi Gazette.

Il projette ainsi avec la coopération d’une association musulmane canadienne, la Canadian Dawa Association (CDA) de Toronto, de produire un film international sur l’islam et le prophète Muhammad.

« Je vais utiliser toute mon expérience dans la production d'un film alternatif, qui traitera du vrai islam, de tous les aspects de la personnalité du Prophète et de ses grandes qualités », a expliqué Arnoud Van Doorn. Le pamphlet « Fitna », « contient beaucoup d'informations trompeuses et incorrectes qui n'ont rien à voir avec cette religion divine et noble et de son Prophète », réalise-t-il à présent, qu'il connaît l'islam.

Fraîchement converti, le conseiller municipal de La Haye a visité la mosquée du Prophète à Médine, samedi 20 avril avant de partir à la Mecque où il a été accueilli par le cheikh Abdulrahman Al-Sudais, responsable des deux saintes mosquées et par d’autres officiels pour y effectuer le petit pèlerinage (Omra). Arnoud Van Doorn a pu se rapprocher de Dieu et demandé « pardon » pour ce qu’il a pu faire par le passé. Il a également raconté avoir été ému aux larmes en visitant les lieux saints de l'islam.

Sa conversion est une « décision personnelle », a-t-il par ailleurs répété. « J’ai pu voir sur les réseaux sociaux des messages de haine envers moi », a-t-il commenté, en imputant ces propos à l'ignorance, le mépris et l'animosité contre l'islam et les musulmans. Il a aussi tenu à remercier toutes les personnes qui l'ont soutenu et félicité pour le début de sa nouvelle vie en tant que musulman.

Le 27 février, il avait tweeté la chahada avant de confirmer sa conversion lors d’une interview accordée à la chaîne Al Jazeera.

Lire aussi :
Pays-Bas : ancien islamophobe du PVV, il se convertit à l’islam
Pays-Bas : un site islamophobe pour stopper la construction de mosquées
Pays-Bas : jugé pour haine raciale, Geert Wilders acquitté
Geert Wilders en Suisse : controverse autour de la projection de son film





Loading