Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un accident minier fait plus de 274 morts en Turquie

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 15 Mai 2014



274 morts. C’est le dernier bilan officiel du terrible accident minier qui est survenu mardi 13 mai, à Soma, dans l’ouest de la Turquie. Toutefois, les autorités craignent bien plus de morts. 787 travailleurs se trouvaient dans la mine de charbon lorsqu’une violente explosion a été déclenchée, sans doute provoquée par un transformateur électrique.

Environ 400 personnes ont pu en sortir. D’autres sont toujours coincées au fond, à deux kilomètres sous terre, tandis que les secours ont du mal à progresser en raison de la dangerosité des lieux. Leurs chances de survie sont minces avec le manque d’oxygène et la présence de monoxyde de carbone.

Le Premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, s’est rendu à Soma, mercredi 14 mai, et a promis une enquête pour faire toute la lumière sur les faits. Mais la colère gronde en Turquie. Le gouvernement est accusé de négligences car le Parlement a refusé, quelques semaines plus tôt, de former une commission pour faire un état des lieux sur la sécurité des mines, selon les médias turcs. Des milliers de manifestants ont été dénombrés dans les rues d’Istanbul et d'Ankara, mercredi 14 mai.

La tragédie de Soma est le plus grave accident industriel qu’ait connu la Turquie ces dernières années. Le dernier drame du type est survenu en 1992. 263 mineurs avaient été tués.

* Mise à jour dimanche 18 mai : Les opérations de secours ont pris fin samedi 17 mai. Le bilan définitif, annoncé par le ministre turc de l'Energie, s'établit à 301 morts. Près de 25 personnes ont été arrêtées, dont les dirigeants de la mine, accusés de négligence ayant entraîné le drame à Soma.

Lire aussi :
Turquie : et si Sainte-Sophie se convertissait en mosquée ?
Turquie : un imam-rockeur au cœur d’une enquête
Turquie : le printemps de révolte contre Erdogan
Turquie : les avocates autorisées à porter le voile




Loading