Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Un Aïd el-Kébir meurtrier en Syrie

Rédigé par La Rédaction | Lundi 29 Octobre 2012



La trêve, négociée par le médiateur international Lakhdar Brahimi et qui devait se tenir pendant la durée de l’Aïd al-Adha du vendredi 26 au lundi 29 octobre, n’aura finalement tenu que quelques heures.

Les deux parties, qui s’étaient réservées le droit de riposter en cas d’attaque du camp adverse pendant cette période, se renvoient la balle et s’accusent l’un l’autre de l’échec du cessez-le-feu.

Tandis que le gouvernement syrien de Bachar al-Assad accuse les « terroristes » d’avoir multiplié « les violations incessantes du cessez-le-feu », les insurgés ont qualifié l’initiative de M. Brahimi de « mort-née » en raison des bombardements quotidiens du régime.

La population syrienne n’a clairement pas pu célébrer l’Aïd el-Kébir dans les conditions minimales de sécurité. Plus de 350 personnes ont été tués depuis le premier jour de la fête musulmane, dont 146 pour la seule journée du vendredi, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Le peuple syrien attend toujours d'être entendu par la communauté internationale.

Lire aussi :
Syrie : trêve obtenue pour l’Aïd el-Kébir




Loading










Votre agenda