Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Syrie : la France veut armer les rebelles contre Al-Qaïda

Rédigé par La Rédaction | Lundi 18 Mars 2013



La France et la Grande-Bretagne ont fait part de leur volonté d’armer les insurgés syriens, regroupés au sein de la Coalition nationale syrienne, pour renverser le pouvoir de Bachar Al-Assad et ce, même s'il faut passer outre une décision contraire de l'Union européenne, qui a mis en place un embargo sur la livraison d'armes en Syrie.

Cette volonté s'inscrit aujourd'hui dans une perspective de lutte contre Al-Qaïda, à bien écouter les déclarations du Quai d’Orsay, dimanche 17 mars.

« Bachar ne veut pas bouger. Si ça continue comme aujourd'hui, non seulement il va y avoir de plus en plus de morts mais le risque c'est que ce sont les plus extrémistes, c'est-à-dire Al-Qaïda, qui finalement prennent le dessus », a déclaré Laurent Fabius.

« Si on veut arriver à une solution politique, ce qui est nécessaire, il faut bouger la situation militaire sur le terrain et, pour la faire bouger, il faut que les résistants puissent avoir des armes pour lutter contre les avions qui les mitraillent », a ajouté le ministre des Affaires étrangères.

Deux ans après le début des soulèvements populaires, la Syrie a sombré dans une véritable guerre civile. Jusque là, la communauté internationale et l’UE restent partagées sur les actions à mener pour mettre fin au conflit, qui a provoqué la mort de plus de 70 000 personnes selon l’ONU.

Lire aussi :
Paris tenu pour la vague blanche pour la Syrie
Enjeux décisifs en Syrie
Une prière de l’absent pour les martyrs syriens
Stéphane Hessel : son ultime témoignage pour la Syrie
Une « vague blanche » pour la Syrie prévue en France
Deux minutes pour la Syrie pour mobiliser l’opinion en France
La Coalition nationale syrienne, seul représentant légitime des Syriens pour Hollande