Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Sevran en émoi après la mort d'une jeune dans une rixe

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 3 Juillet 2013



Dans la soirée du samedi 29 juin, une rixe impliquant plusieurs dizaines de jeunes des quartiers de Rougemont et des Beaudottes à Sevran, en Seine-Saint-Denis, s'est soldée par la mort d'un jeune de 18 ans.

Tayeb Hamidi, qui habitait dans le quartier Rougemont, a succombé à ses blessures lundi 1er juillet. Il avait été blessé de plusieurs balles dans le ventre et de coups de barre de fer.

L'Association Cultuelle Musulmane de Sevran (ACMS) a présenté, mardi 2 juillet, ses condoléances à la famille de Tayeb Hamidi, dont elle a appris la nouvelle de sa mort « avec beaucoup d'émotion et une profonde tristesse ».

« Nous demandons à tous les habitants de Sevran en général, et aux fidèles de la mosquée Othmane en particulier, d'être tous solidaires », indique Merzak El Bekkay, secrétaire général de l’ACMS, par voie de communiqué, exprimant « son inquiétude face à la recrudescence des actes de violence conduisant à la mort des Sevranais et particulièrement celle de nos jeunes ».

« L'ACMS réitère sa condamnation ferme de tout acte de violence ou appel à la haine au nom de la vengeance. Elle rappelle que nul ne peut prévaloir d'agir au nom d'une idéologie pour justifier des comportements contraires aux principes et aux valeurs du vivre ensemble », ajoute l'association gestionnaire de la mosquée Othmane.

Le collectif inter-quartiers de Sevran, qui regroupe plusieurs associations dans la commune, condamne pour sa part un « acte barbare » et appelle l’ensemble des jeunes de Rougemont et des Beaudottes « à la retenue et au calme. Le cycle de la vengeance et de la haine ne peut entraîner que plus de peine et de douleur. »

Lire aussi :
L'empowerment pour donner le pouvoir aux citoyens des cités de France