Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Sarthe : la fermeture de la mosquée d’Allones engagée sur ordre du ministère de l’Intérieur

Rédigé par Lina Farelli | Mercredi 13 Octobre 2021 à 15:00

           


Sarthe : la fermeture de la mosquée d’Allones engagée sur ordre du ministère de l’Intérieur
La mosquée d’Allones, près du Mans, est dans le viseur du ministère de l’Intérieur. La préfecture de la Sarthe a annoncé, mercredi 13 octobre, la fermeture administrative de ce lieu de culte géré par l’Association allonnaise pour le Juste Milieu (AAJM) et l’association Al Qalam.

La mosquée, qui accueille quelque 300 fidèles, est accusée de faire de prêches légitimant « le recours au jihad armé, la mort en martyr, la commission d’actes de terrorisme et le recours à la violence », selon les mots du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin sur Twitter.

La mosquée, également accusée d’être fréquentée par des individus appartenant ou proches de la mouvance islamiste radicale, abrite une école coranique accueillant environ 110 enfants « devant lesquels a été valorisé le jihad armé et qui constitue donc un lieu d’endoctrinement », selon la préfecture.

« Aux termes de la loi, l’ensemble de ces faits constitue des propos tenus, des idées et théories diffusées, ou des activités incitant à la violence, à la haine ou à la discrimination, provoquant à la commission d’actes de terrorisme ou faisant l’apologie de tels actes », indique-t-elle dans son communiqué. « Au regard de ces éléments, à la demande de M. le ministre de l’intérieur, le préfet de la Sarthe a engagé une procédure de fermeture de ce lieu de culte. »

Lire aussi :
Le projet de loi contre le séparatisme définitivement adopté




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Rond LEDARON le 13/10/2021 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam aleykoum,
France Potemkine
Au pays des lettres de cachet ,tout est possible,même vouloir formater l'Islam pour en faire une annexe des loges maçonniques .
Ce pays est extra-ordinaire avec sa schizophrénie ontologique qui se caractérise par un discours doucereux relatif à la "liberté" (entre guillemets) et la réalité à la chinoise.Il faut dire que la révolution française ,celle qui vit poindre la période de la "Terreur 1793/1794" d'ou est tiré le vocable "terrorisme ,est considérée par les pays communistes (autoritaires et oppresseurs) ,comme la "Mère de toutes les révolutions" .
Il n'est donc pas étonnant au pays des lois scélérates, que de vouloir s'acharner sur ce qui est considéré comme exogène,non contrôlable,donc susceptible d'être normalisé par la coercition.
Bien heureusement , l'état français est "laïque" ,donc "neutre",Que serait-il passé s'il ne l'était pas ?

2.Posté par Abdoulaye le 14/10/2021 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@rond
Hélas notre pays est sur une pente savonneuse..Nous assistons, impuissants, à un déferlement d'accusations des contempteurs de l'islam qui ont des plages médiatiques quasi infinies, alors que nous n'avons aucun droit de réponse.
Dans le cadre de cette fermeture de mosquée on ne sait rien, surtout pas les propos qui auraient été tenus et bien entendu aucun fidèle ou responsable de la mosquée d'Allonnes n'est invité à s'expliquer.
Bien sûr, des qu'une élection présidentielle arrive on en connaît depuis des décennies les caches sexes principaux: la sécurité, l'immigration, l'Islam...Ce qui permet de ne pas parler des vrais sujets comme les délocalisations, la destruction de la planète, les nettoyages ethniques en Chine, en Birmanie.. la colonisation des territoires palestiniens, le chômage, la précarité, les fortunes indécentes des puissants...

3.Posté par Premier janvier le 15/10/2021 21:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salops de musulmans!
Raciste va! Communautariste. Séparatiste va!
Ha non absolument pas. J'ai un ami musulman. Viens là mon ami!
Hein que t'es mon ami. Dis leur que t'es mon ami.
Salops de musulmans sauf toi!

4.Posté par Premier janvier le 15/10/2021 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un attentat à été pertétré.
L'individu a tiré à l'arc sur des personnes et serait converti à l'islam.
J'ai entendu ça sur une radio locale.
On tire à l'arc sur des personnes parce que l'on est converti à l'islam.
Voilà ce qui nous est relayé.
Le mec a changé donc. Avant cela il n'était pas musulman et n'aurait donc jamais tiré à l'arc sur des personnes. Voilà ce qui nous est relayé. Le mec avant d'être converti était impeccable.
Le mec avait déjà surement des névroses mais l'islam en serait une. Moi c'est ce que j'ai entendu. Le mec a tiré à l'arc sur des personnes et serait un individu converti à l'islam.

5.Posté par Rond LEDARON le 16/10/2021 05:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La punition collective comme mode de gestion du fait musulman.Une avancée pour l'humanité,un exemple pour le monde entier !!!

6.Posté par francois.carmignola@gmx.com le 17/10/2021 08:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il existe des estimations du nombre de mosquées dites "salafistes", tabligh ou d'inspiration "frère musulmans", qui donnent un minimum de 300 (100 pour chaque obédience) où se prêcherait parfois (notez le conditionnel) des choses inacceptables.

En gros, il semblerait bien qu'il y serait ouvertement proféré, et cela dans ce qui sont pourtant des lieux de culte à vocation spirituelle, des appels à la désobéissance civile, au racisme, et à la violence.

Naturellement cela demanderait des confirmations et peut être un examen en justice pour chaque cas, mais on pourrait aussi imaginer, pour des raisons de sécurité et de maintien de la paix civile, qu'une campagne systématique de fermeture préalable de ces lieux soit engagée, de manière à ce qu'une distinction claire soit maintenue entre les musulmans, et qu'on évite les amalgames, destructeurs du vivre ensemble.

7.Posté par Rond LEDARON le 17/10/2021 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous prenons bonne note @françois de ton communiqué officiel émis depuis le ministère de l'intérieur.
Plus sérieusement,depuis quand l'état français,laïc et "neutre" (tu noteras les guillemets) s'occupe t'il du "droit canon musulman" ?
Bon sang,mais c'est bien sûr !!! Depuis la colonisation de l'Algerie et la mise en place du code de l'indigénat,depuis les séances de dévoilement au milieu des années 50.Cette prétention toute cocardière à vouloir modeler l'Islam selon ses caprices, délégitime un état ,qui par ailleurs ,nous bassine avec le faux nez de la "liberté" de culte (tu noteras encore les guillemets).
Pour tuer son Chien on dit qu'il a la rage.Les arguments tout trouvés sont liés à la "sécurité" ,concept que l'on peut à loisir manipuler, par des dires couverts par le secrets d'état ( les notes blanches des agents suffisent).
Crois tu sérieusement aux balivernes des propagandistes politiques ? "appel à la sédition etc... Ceux qui fréquentent les mosquées ne peuvent que rire aux mensonges qui ont quand même pour conséquences ,la punition collective de fermeture des lieux de cultes,comme si ,toute proportions gardées ,l'on fermait des églises ou des loges maçonniques du fait du comportement de certains de ses membres.
Il faut dire que nous sommes en période pré-électorale,que ce gouvernement va nous faire un bilan chiffré de ses actions qu'il va pérorer auprès des électeurs qu'il sollicite,qu'il à fait fermé (pour la sécurité des citoyens ,bien évidemment),tant de mosquées,d...  

8.Posté par Premier janvier le 17/10/2021 20:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On ferme l'endroit et c'est tout. Je ne comprends pas.
Tout ce qui est dit quelque part peut être dit ailleurs sauf là. Ici. Dans un endroit.
Ca n'a ni queue ni tête.
Quelque chose est dit quelque part c'est l'endroit qui est condamné.
Cette histoire d'endroit est complètement folle.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.