Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Culture & Médias

Royaume-Uni : un festival des cultures musulmanes distingué d'un prestigieux prix de la Reine

Rédigé par | Samedi 12 Juin 2021 à 09:00

           

Reconnaître la contribution des organisations caritatives au sein de leurs communautés, c’est la raison d'être du prix de la Reine pour le service volontaire, une distinction remise par la monarchie anglaise à des associations qui mettent à pied d'œuvre des activités pour l'intérêt général. Cette année figure parmi les lauréats le MACFEST, un festival qui entend lutter contre l'islamophobie et créer des ponts grâce à la promotion des cultures musulmanes.



Royaume-Uni : un festival des cultures musulmanes distingué d'un prestigieux prix de la Reine
« Répandre le cœur, pas la haine », c’est le slogan du MACFEST, un festival multiculturel faisant la promotion des arts et des cultures musulmanes et récompensé cette année du prix de la Reine pour le service volontaire (Queen's Award for Voluntary Service), l’une des plus hautes distinctions qu’il est donné de recevoir en Grande-Bretagne pour les organisations caritatives.

Le prix, remis par le Département du Numérique, de la Culture, des Médias et du Sport, rend hommage aux actions menées par des organisations au sein de leurs communautés respectives. Il a été décerné cette année à 241 associations dont 22 issues du Grand Manchester, des organisations qualifiées d’« épines dorsales des communautés locales » par la ministre de la Société civile, la baronne Diana Barran. Cette dernière a salué la contribution des lauréats au redressement du pays, en proie à la crise sanitaire.

Fondé par Quaisra Sharaz, romancière multi primée et décorée de l’Ordre de Malte en 2020 pour son action en faveur de l’égalité hommes-femmes et au profit de l’éducation par la culture, le MACFEST vise à créer des ponts entre les communautés musulmanes et non-musulmanes. « Je voulais relier les communautés, il est également important que les différentes communautés musulmanes se rencontrent et ce festival les rassemble toutes », a-t-elle confié au National après la nomination de son organisation.

Une initiative lancée au lendemain de l’attentat de Manchester

Lancé après l’attaque perpétrée en mai 2017 au Manchester Arena, le festival entend permettre des rencontres et des échanges autour des cultures issues du monde musulman et ainsi à lutter contre l’islamophobie. Photographie, littérature, musique… L’association organise chaque année plus de 50 événements et peut aussi se targuer d’avoir noué de nombreux partenariats avec plusieurs structures éducatives. En trois ans, le MACFEST a travaillé avec 18 écoles, deux universités et 21 salles de spectacles.

« Ce festival est unique et donne du pouvoir, en particulier aux femmes », a ajouté Quaisra Sharaz, insistant sur la nécessité de briser les clichés sur les femmes musulmanes, notamment auprès des plus sceptiques. « S'ils viennent à un événement MACFEST, je vous garantis qu'ils n'auront plus jamais de stéréotypes sur une femme musulmane. »

« Un honneur rare qui ne s’obtient pas facilement »

Loin de mettre un coup d’arrêt aux activités du MACFEST, la pandémie lui a permis d’agir au-delà de ses frontières. En 2021, le festival, qui s’est également déployé en ligne, compte mettre à l’honneur huit pays dont la Grèce, le Pakistan, la Turquie, mais aussi la France et l'Azerbaïdjan, pays qui ouvre la marche avec son propre évènement cette année.

Le prix de la Reine pour le service volontaire, créé en 2002 à l'occasion du jubilé d’or de la reine Elisabeth, marquant les 50 ans de son règne, a également récompensé parmi les lauréats du Grand Manchester, la fondation Myriad, une autre organisation musulmane qui vient en aide aux plus démunis originaires de l’agglomération.

« Ce prix reconnaît la contribution d'une organisation au sein de sa communauté. C'est un honneur rare. Il ne s'obtient pas facilement et il reconnaît de véritables réalisations, des efforts et une contribution majeure à la communauté. Les 16 derniers mois ont mis en évidence la valeur du volontariat pour le pays, avec des groupes qui ont poursuivi de manière innovante leur travail précieux au sein de la communauté, malgré les restrictions et la menace du Covid-19, et j'espère que beaucoup d'autres seront nominés à l'avenir », a déclaré le Lord-Lieutenant, représentant de la reine. Les lauréats ont été annoncés mardi 1er juin mais ils devront attendre encore un peu pour recevoir le prix. Il leur sera remis cet été.

Lire aussi :
UK Muslim Film, une initiative pour changer la représentation des musulmans au cinéma
Grande-Bretagne : Farzana Hussain, l’un des visages du NHS pour son 72e anniversaire