Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 





Sur le vif

Romans-sur-Isère : ce que l’on sait sur l’attaque condamnée par le CFCM

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 6 Avril 2020 à 13:00



Romans-sur-Isère : ce que l’on sait sur l’attaque condamnée par le CFCM
A l’heure où la France traverse une crise sanitaire sans précédent liée au Covid-19, La commune Romans-sur-Isère, dans la Drôme, est endeuillé après l’attaque au couteau survenue dans la matinée du samedi 4 avril qui a provoqué la mort de deux personnes. Cinq autres personnes ont été blessées.

L’assaillant, qui a été interpellé très vite après les faits par les forces de l’ordre, est un homme originaire du Soudan qui a obtenu le statut de réfugié en juin 2017 après être arrivé en France en 2016. Domicilié à Romans-sur-Isère depuis fin 2019, l’homme âgé de 33 ans, inconnu des services de police, travaillait dans une entreprise de maroquinerie.

Le parquet antiterroriste saisi de l'affaire

A ce stade, les motivations de l’assaillant sont floues. Selon le Parquet national antiterroriste qui a ouvert une enquête pour « assassinats en relation avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs terroriste criminelle », les premiers éléments de l’enquête « ont mis en évidence un parcours meurtrier déterminé de nature à troubler gravement l'ordre public par l'intimidation ou la terreur ».

Après une perquisition de son domicile, des documents à connotation religieuse ont été découverts ainsi qu’une lettre manuscrite dans laquelle l’auteur se plaint de vivre dans « un pays de mécréants ». De nombreuses zones d'ombres sont encore à explorer par les enquêteurs.

« Mes pensées accompagnent les victimes de l’attaque de Romans-sur-Isère, les blessés, leurs familles. Toute la lumière sera faite sur cet acte odieux qui vient endeuiller notre pays déjà durement éprouvé ces dernières semaines », a fait savoir le président de la République, Emmanuel Macron.

« Au moment où des femmes et des hommes risquent leurs vies pour sauver les vies de leurs patients, il est horrible que d’autres puissent attaquer, tuer et blesser avec couteau. Sincères condoléances aux proches des victimes et prompt rétablissement aux blessés », a également réagi via Twitter le Conseil français du culte musulman (CFCM).