Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Rhône : une future mosquée incendiée et dégradée

Rédigé par La Rédaction | Samedi 23 Octobre 2010



Quelques jours après un acte de vandalisme dans la mosquée Omar à Bron, une autre profanation dans le Rhône est à déplorer. La future mosquée de Saint-Genis-Laval a été la cible d’un incendie volontaire et d’inscriptions racistes dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 octobre.

Plusieurs inscriptions islamophobes ont été découvertes sur les murs et la porte principale de l’association qui porte le projet du futur lieu de culte. La partie destinée à devenir une salle de prière a été complètement incendiée. Le président de l’association a déposé plainte à la gendarmerie de Saint-Genis-Laval.

La profanation de Saint-Genis-Laval arrive quelques jours après celle de la mosquée As-Sunna de Dunkerque, où une tête de porc a été retrouvée accrochée à l’entrée de la mosquée le dimanche 17 octobre au matin, précise Anouar Kbibech, président du RMF, le Rassemblement des musulmans de France dont dépendent ces deux mosquées.

A l’appel du Conseil régional du culte musulman (CRCM) Rhône-Alpes, un rassemblement de soutien regroupant une soixantaine de personnes, dont le maire de la municipalité, s’est tenu au siège de l’association ce vendredi 22 octobre à 15 h 30.

Le CRCM Rhône-Alpes appelle une nouvelle fois à « un sursaut de la classe politique de la région et invite les représentants politiques à prendre au sérieux cette recrudescence inquiétante des actes à caractère islamophobes » et réclame l’installation de caméras de surveillance aux abords des grandes mosquées pour lutter contre les actes anti-musulmans.

Lire aussi :
Rhône : la mosquée de Bron dégradée
Alsace : une mosquée visée par un incendie volontaire
A visage découvert, un homme brûle le Coran et urine dessus
Loi anti-burqa : le CFCM veut passer à autre chose
Strasbourg : Une trentaine de tombes musulmanes profanées
Une inscription islamophobe retrouvée dans une mosquée de Lyon




Loading