Connectez-vous S'inscrire






Société

A visage découvert, un homme brûle le Coran et urine dessus

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Mardi 5 Octobre 2010

Un homme vivant dans l'agglomération strasbourgeoise n'a pas hésité à faire ce que le pasteur américain Terry Jones a finalement renoncé à faire le 11 septembre dernier.



A visage découvert, un homme brûle le Coran et urine dessus
Une vidéo innommable aux images insoutenables. Les autorités musulmanes ont vivement dénoncé, lundi 4 octobre, les actes islamophobes d’un habitant de Bischheim, une commune en proche banlieue de Strasbourg. Ce dernier, dont le pseudo est Caliméro, a posté une vidéo amateur sur le Net ce week-end de lui, à visage découvert, le montrant en train de déchirer des pages du Coran, de les brûler avant d’éteindre le feu en urinant sur le Livre saint.

«J’ai découvert la vidéo ce matin après une alerte Google. Je suis allé la voir, j’ai trouvé des liens et des commentaires. J’ai également trouvé le numéro de son auteur présumé », explique Abdelaziz Choukri, Délégué Général de la Grande Mosquée de Strasbourg.

Contacté, « Caliméro » aurait répondu qu’il avait tourné la vidéo ce week-end mais que c’est une amie qui l’a mise en ligne. « Il m’a dit qu’il faisait ce qu’il voulait et qu’en France on pouvait brûler un livre, même Winnie l’Ourson », rapporte M. Choukri. « Il avait un discours totalement cohérent et il ne semblait pas du tout réaliser la portée de son geste », a-t-il ajouté.

Un « appel républicain de refus de l'inacceptable » lancé

Les responsables de la communauté musulmane n’ont pas attendu pour réagir et aurait d’ores et déjà porté plainte pour « incitation à la haine raciale ». Selon les informations délivrées par 20minutes.fr, « Caliméro » serait actuellement entendu par la police judiciaire. La vidéo, dans laquelle figurerait les coordonnées de l’auteur présumé, n’est plus disponible sur YouTube et Dailymotion mais continue de circuler encore sur la Toile.

La vidéo en rappelle une autre : celle dans laquelle un professeur de droit australien a osé déchirer des pages de la Bible et du Coran avant de les utiliser comme papier à cigarette. La vidéo intitulée « La Bible ou le Coran, qu'est-ce qui brûle le mieux ? » a été retirée de YouTube peu après l'immense controverse suscitée par le projet d'un pasteur américain de brûler le Coran.

Le professeur, qui justifiait son acte par « la liberté d'expression », a dû s'expliquer sur son geste auprès de son employeur, l'Université de technologie du Queensland, avant d'être finalement... réintégré deux semaines plus tard.

Cette nouvelle affaire intervient peu après la découverte d’inscriptions antisémites devant le domicile d’un médecin juif dans l’agglomération strasbourgeoise et l’appel à « un front républicain de refus de l'inacceptable », lancé lundi 4 octobre par le maire de Strasbourg Roland Ries (PS) face à la multiplication d'actes racistes et anti-musulmans depuis le début de l'année 2010 dans la région. Les partis d'extrême droite ont été clairement montrés du doigt.







Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu