Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Bas-Rhin : des inscriptions antisémites retrouvées

Rédigé par La Rédaction | Lundi 4 Octobre 2010



Le département du Bas-Rhin et son chef-lieu Strasbourg voit, depuis quelques mois, une nette recrudescence des actes anti-musulmans et antisémites. Après la profanation d’une trentaine de tombes musulmanes dans le cimetière de Strasbourg fin septembre, c’est au tour cette fois de la maison d’un médecin juif, professeur de gynécologie-obstétrique au CHU de Strasbourg, d’être la cible de tags racistes. Trois croix gammées et deux inscriptions antisémites ont été découvertes, dimanche 3 octobre, sur la maison d’Israël Nisand, à Schiltigheim, en proche banlieue de Strasbourg.

Les représentants de la Grande Mosquée de la ville ont aussitôt condamné l’acte. « Au nom des Musulmans du Bas-Rhin et en mon nom personnel, je lui exprime notre solidarité et notre soutien face à un acte aussi méprisable, que rien ni personne ne peut justifier », a déclaré par communiqué Abdelaziz Choukri, Délégué Général de la Grande Mosquée, qui en appelle à la fin de ces agissements « qui visent à fragiliser notre pacte républicain ».

Lire aussi :
Strasbourg : Une trentaine de tombes musulmanes profanées
Grande Mosquée de Strasbourg : un dîner annuel sur fond d'islamophobie croissante





Loading












Recevez le meilleur de l'actu