Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Racisme : Eric Zemmour condamné pour avoir attaqué le prénom d’Hapsatou Sy, « une insulte à la France »

Rédigé par Lina Farelli | Vendredi 13 Janvier 2023 à 14:00

           


Racisme : Eric Zemmour condamné pour avoir attaqué le prénom d’Hapsatou Sy, « une insulte à la France »
Eric Zemmour a été condamné, jeudi 12 janvier, à 4 000 euros d’amende pour injure à caractère raciste pour avoir qualifié le prénom de Hapsatou Sy d’« insulte à la France ».

Le polémiste d’extrême droite avait provoqué un tollé pour ces propos tenus en septembre 2018 à l’égard de l’ex-chroniqueuse de Canal + sur le plateau de l’émission de Thierry Ardisson Les Terriens du dimanche. Si la production avait choisi de ne pas diffuser la séquence, Hapsatou Sy avait diffusé le passage sur les réseaux sociaux pour dénoncer l’injure.

Eric Zemmour lui avait alors dit que sa mère aurait dû l’appeler « Corinne ». « Ce que vous venez de dire est une insulte à la France », lui avait-elle rétorqué. Ce à quoi Eric Zemmour déclare en retour : « Mademoiselle, c’est votre prénom qui est une insulte à la France. »

Pour le tribunal, les propos étaient « outrageants » envers Hapsatou Sy « dès lors qu’ils signifient que son prénom, élément de sa personnalité (…) serait l’expression d’une marque d’irrespect, de mépris envers la France et porterait atteinte à sa dignité ». « Même s’ils présentent un lien avec le débat initial, (ces propos) se détachent nettement de ce dernier à partir du moment où ils dégénèrent en une attaque strictement personnelle, à caractère discriminant », indique la juridiction.

Outre les 4 000 euros d’amende, l’ancien candidat à la présidentielle en 2022 devra aussi payer 3 000 euros de dommages et intérêts et 2 000 euros en frais d’avocats. Son avocat, Me Olivier Pardo, a annoncé son intention de faire appel « face à cette décision qui n’a pas de sens juridique ».

« C’est une grande fierté d’avoir tenu bon pendant toutes ces années et d’avoir pu faire condamner Éric Zemmour pour injure à caractère raciste », a fait savoir Hapsatou Sy sur ses réseaux sociaux. « Mon prénom est mon identité, mes origines sont ma force, et derrière moi, j’espère que beaucoup d’autres Français se sentiront libérés de savoir que nous devons être respectés dans ce que nous sommes. »

Lire aussi :
La CEDH valide la condamnation d’Eric Zemmour pour provocation à la haine envers les musulmans