Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Plusieurs attaques à Paris et au Stade de France, au moins 129 morts

Rédigé par La Rédaction | Samedi 14 Novembre 2015



Plusieurs attaques à Paris et au Stade de France, au moins 129 morts
Mise à jour : Selon un dernier bilan dressé par la préfecture de police et communiqué par l'AFP, au moins 129 morts sont recensés, dont plus de 80 au Bataclan. Les attaques ont été officiellement revendiquées par Daesh.

Des fusillades ont éclaté en plein Paris vendredi 13 novembre au soir. Une première fusillade s’est produite dans un restaurant du 10e arrondissement appelé Le Petit Cambodge. Une seconde s'est déroulée dans le 11e arrondissement, dans le secteur du Bataclan. Une prise d’otages dans la salle de concert a donné lieu à un assaut des forces de l'ordre dans la nuit du vendredi au samedi. Elle a été le théâtre d'un véritable carnage.

Au total, pas moins de six attaques terroristes simultanées ont éclaté. Plusieurs explosions ont également retenti aux abords du Stade de France, où s'est déroulé le match France-Allemagne. Au moins cinq morts ont été dénombrés, des suites d'explosions provoquées par des kamikazes munis de ceintures d'explosifs, une première en France.

Le président de la République François Hollande, présent lors du match, a été exfiltré. Il s’était rendu dans un premier temps au ministère de l’Intérieur pour une réunion de crise avec Bernard Cazeneuve. Un conseil des ministres exceptionnel a ensuite été organisé à l'Elysée.

Avant sa tenue, peu avant minuit, une prise de parole du chef de l'Etat a été faite. François Hollande a décrété l’état d’urgence sur l’ensemble du territoire et la retour des contrôles aux frontières. L'ensemble des écoles et des universités d'Ile-de-France sont fermées pour la journée du samedi 14 novembre. Trois jours de deuil national ont été décrétés.

La confusion règne encore sur la situation. Toutefois, selon un dernier bilan dressé par la préfecture de police et communiqué par l'AFP, au moins 129 morts sont recensés, dont plus de 80 rien qu'au Bataclan. Les autorités ont fermement recommandé aux Franciliens de ne pas sortir, sauf nécessité absolue.