Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Palestine : le Royaume-Uni refuse de s’excuser pour la Déclaration Balfour

Rédigé par | Mercredi 26 Avril 2017



Palestine : le Royaume-Uni refuse de s’excuser pour la Déclaration Balfour
Les représentants de l’Autorité palestinienne ont annoncé, mercredi 25 avril, que le Royaume-Uni a rejeté leur demande d’excuses pour la déclaration Balfour.

Avec cette lettre ouverte publiée le 2 novembre 1917, Arthur Balfour, le ministre britannique des Affaires étrangères de l'époque, a ouvert la voie à l’établissement d’un foyer national juif sur le territoire de la Palestine, à la source de la création de l'Etat d'Israël.

En septembre 2016, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas avait demandé que des excuses soient présentées à l’occasion du centenaire de la Déclaration. D’après Manuel Hassassian, représentant de l’Autorité palestinienne au Royaume-Uni, « la réponse est arrivée dans une lettre écrite au ministère (palestinien) des Affaires étrangères disant que les excuses étaient refusées ». « Cela veut dire que la reine et le gouvernement britannique ne présenteront pas leurs excuses au peuple palestinien et que la commémoration des 100 ans de la promesse Balfour se tiendra à la date convenue », a-t-il ajouté.

La Première ministre britannique Theresa May a d’ailleurs prévu d’inviter son homologue israélien Benyamin Netanyahou. D’autres événements sont prévus en Israël dans le courant de l’année.

Manuel Hassassian a expliqué que la Palestine ira intenter une action en justice si le Royaume-Uni ne présentait pas ses excuses et maintenait les célébrations prévues car « c’est la seule condition à laquelle nous pouvons clore ce dossier de façon définitive ». Le ministère britannique des Affaires étrangères n’a, pour l’heure, pas fait de commentaire.

Lire aussi :
Déclaration Balfour de 1917 : la Palestine veut poursuivre Londres en justice





Loading