Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Déclaration Balfour de 1917 : la Palestine veut poursuivre Londres en justice

Rédigé par Saphirnews | Mercredi 27 Juillet 2016



Riyad al-Maliki, ministre des Affaires étrangères de Palestine.
Riyad al-Maliki, ministre des Affaires étrangères de Palestine.
Riyad al-Maliki, le ministre des Affaires étrangères de Palestine, a annoncé qu’il déposera plainte contre la Grande-Bretagne pour la Déclaration Balfour de 1917. Il s’est exprimé, lundi 25 juillet, lors du sommet de la Ligue arabe en Mauritanie pendant duquel il a appelé les Etats membres de l'organisation à soutenir le projet d’un procès contre le gouvernement britannique.

La Déclaration Balfour - du nom du secrétaire d'Etat britannique des Affaires étrangères de l'époque Arthur Balfour - a été adoptée en 1917 par la Société des Nations (ex-ONU), actant l’établissement d’un foyer national pour le peuple juif en Palestine. « Sur la base de cette promesse, des centaines de milliers de Juifs sont partis d’Europe et d’ailleurs vers la Palestine aux dépens des Palestiniens dont les parents et grands-parents vivaient depuis des milliers d’années », a expliqué le ministre.

Le document a, de fait, aidé à la création de l'Etat d'Israël, synonyme pour les Palestiniens de la Nakba.

Riyad al-Maliki a aussi affirmé que la Grande-Bretagne est responsable de tous les crimes israéliens commis depuis la fin du mandat britannique en 1948. Il n’a cependant pas livré plus de détails sur ce projet de plainte. Londres n’a pas encore réagi à cette déclaration.

Lire aussi :
La Palestine, nouveau membre de la Cour pénale internationale
Gaza : la CPI saisie par la Palestine pour les crimes d'Israël
Gaza : une Ligue arabe au service de l’ennemi
Nakba : « Israël a une longue tradition d'instrumentalisation mémorielle »





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu