Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Nîmes : la mosquée de la Miséricorde menacée de disparition

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 18 Mars 2016



Les fidèles espèrent obtenir de la mairie un délai pour financer le rachat de l'immeuble.
Les fidèles espèrent obtenir de la mairie un délai pour financer le rachat de l'immeuble.
Le couperet est tombé fin février. Les fidèles de la mosquée de la Miséricorde, en centre-ville, doivent réunir 500 000€ pour sauver leur lieu de prière. Situé face à la gare de Nîmes, le local est une propriété de la mairie qui dit n’avoir plus les moyens d’entretenir et financer les rénovations du bâtiment.

La municipalité souhaite vendre l’immeuble dont les 1er et 2e étages sont délabrés et inutilisables. Les fidèles estiment qu’ils ont besoin de un à trois ans pour rassembler l’argent nécessaire au rachat. Il existe quatre autres mosquées en périphérie de Nîmes mais elles sont déjà très fréquentées et pourront difficilement accueillir les 600 fidèles supplémentaires du centre ville.

L’Association culturelle islamique, qui a rencontré le maire Jean-Paul Fournier, souhaite obtenir ce délai afin de ne pas avoir à recourir à des fonds venus de l’étranger. Un appel aux donx est lancé depuis 15 jours. La récolte se monte pour l’instant à 19 000€. Une prochaine rencontre avec le maire est prévue le 30 mars prochain. Si un accord n’est pas trouvé, la mosquée sera fermée d’ici deux mois selon un courrier de l’élu informant de son projet.

Lire aussi :
Des tombes musulmanes découvertes à Nîmes, les plus anciennes en France
Mosquée de Nîmes: trois hommes mis en examen
Un maire FN attaqué en justice par des commerçants musulmans