Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Psycho

Nejma : « Mon bon-père me demande de l'argent mais je trouve cela injuste »

Rédigé par Sabah Babelmin | Mercredi 31 Mars 2021 à 08:00

           


Nejma : « Mon bon-père me demande de l'argent mais je trouve cela injuste »
Je suis mariée depuis presque deux ans. Je vis dans la maison des beaux-parents en plus d'une cousine qui aide ma belle-mère dans les tâches ménagères. Comme elle travaille, elle donne aussi de son salaire.

Ma belle-mère vient de me dire que mon beau-père voudrait que je leur donne aussi de l'argent pour les aider car je suis salariée, que sa retraite à lui et l’argent de son fils, mon mari, ne sont pas suffisants sachant que mon mari donne une pension pour son fils d’un premier mariage.

Je trouve cela injuste. Car je n’ai pas d'enfants. Je prends mon déjeuner dehors. Et surtout, on ne m'a donné ni dot, ni bague de mariage. J’ai fermé les yeux. Mon mari m'en avait promis et jusqu'à présent, rien. Quel est l'avis de l'islam ?

Sabah Babelmin, psychanalyste

Chère Nejma,

Je ne vais pas répondre à votre dernière question, à savoir que dit l’islam sur cette question car je suis psychanalyste et non théologienne, mais vous donner mon avis de psychanalyste.

Il me semble qu’il est important que vous discutiez surtout avec votre mari. Pourquoi habiter avec ses parents alors que vous travaillez tous les deux ? Pourquoi ne pas prendre un petit appartement pour vous deux et s’éloigner de la famille pour vivre votre vie de couple comme des adultes et non comme des enfants ?

Je ne sais pas si vous vivez en France ou ailleurs, mais je sens qu’il y a quelque chose d’injuste dans cette union : vous dites que vous n’avez reçu ni dot, ni bague de mariage, votre mari vous impose de vivre avec ses parents, sa cousine, et là on vous demande de contribuer aux dépenses communes alors que vous n’avez pas d’enfant, que vous déjeunez dehors… Votre révolte me semble légitime mais je pense qu’il est important de clarifier cette situation avec votre mari en premier lieu, puis avec un médiateur familial.

Il est normal que vous partagiez les charges de la maison avec votre époux mais là, ce n’est pas le cas. Et vous risquez de vous engluer dans cette situation pendant longtemps si vous ne réagissez pas. Bon courage.

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com