Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Municipales : les mosquées, vecteurs de la participation politique des musulmans

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 21 Mars 2014



Les responsables d’une soixantaine de mosquées et d'associations musulmanes de la région parisienne se sont réunis, samedi 15 mars, à l’invitation du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) au Palais des Congrès de Montreuil (Seine-Saint-Denis), informe celui-ci jeudi 20 mars.

Dans la droite ligne de la campagne « On ne marche plus, on vote » suivie de l’opération « Aux urnes, citoyens ! », l’association appelle les musulmans de France à participer aux deux tours des élections municipales les 23 et 30 mars.

Pour les y pousser, elle consacre le rôle des responsables associatifs et des mosquées dans cet effort « au civisme afin que les musulmans de France puissent sortir de l’abstention », « passer à la participation et faire une pression positive afin d’améliorer leurs conditions », des mots de Nabil Ennasri, président du Collectif des musulmans de France (CMF), présent au dîner.

« Quand les hommes politiques vont voir que, comme un seul homme, les musulmans réagissent quand ils sont attaqués et montrés du doigt, stigmatisés, ils feront attention à ce qu’ils diront » et « à ce qu’ils feront », a déclaré Samy Debah, président du CCIF, à ses invités.

Les représentants de lieux de culte musulmans « veulent ainsi attirer l’attention de l’ensemble des musulmanes et musulmans sur la nécessité de prendre part à une citoyenneté active et de ne plus laisser les propos stigmatisants dominer le débat politique », écrit dans un communiqué le CCIF, sans pour autant donner de consignes de vote particulières.

Selon les situations qui se présentent aux musulmans sur le plan local, les enjeux électoraux varient bel et bien. A Bagnolet, près de dix associations musulmanes et de mosquées se sont ainsi unies pour soutenir ensemble la réélection du maire sortant, Marc Everbecq (PC). Ailleurs, ce seront d'autres partis ou listes citoyennes qui auront la faveur des musulmans. Néanmoins, la lutte contre l'islamophobie, le cœur de métier du CCIF, est une priorité sur laquelle les mosquées engagées entendent plus que jamais fonder leur engagement.

Lire aussi :
Municipales: l'essor de listes citoyennes signe l'aspiration au changement
Municipales : le vote musulman, la conquête par l'abstention pour l’UMP
« Aux urnes, citoyens ! », un appel pour inciter les habitants des banlieues à voter
Marseille : avec Mennucci, « le système est mort, vive le système ! »
Municipales 2014 : Pape Diouf candidat à Marseille
Municipales 2014 : les musulmans appelés à s'inscrire pour voter
Municipales 2014 : les musulmanes appelées à se dévoiler à Roubaix