Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

« Mettre les musulmans au pas » contre l’antisémitisme : tollé autour des propos d'une députée

Rédigé par Lina Farelli | Mercredi 20 Février 2019 à 08:44

           


« Mettre les musulmans au pas » contre l’antisémitisme : tollé autour des propos d'une députée
En pleine mobilisation nationale contre l’antisémitisme, la députée LR de Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne) Dorothée Moureaux est dans la tourmente. Elle a commis un grave impair en publiant, samedi 16 février dans la foulée de l’agression d’Alain Finkielkraut, une phrase choc sur son compte Twitter : « Il est temps de mettre au pas les musulmans qui sont les premiers à insulter les juifs. »

L'élue a assumé, dans un premier temps, sa phrase. « J’ai repris les propos d’un journaliste (d’une chaîne d’information en continu). Et quand je parle de les mettre au pas, il s’agit simplement d’appliquer la laïcité », s'est-elle justifiée auprès du Parisien, Avant d'ajouter : « Allez en Seine-Saint-Denis et voyez ce qui s’y passe. Il y a des quartiers où l’on ne peut pas circuler, à cause des prières de rue, poursuit-elle. Et la personne qui a insulté Alain Finkielkraut n’est ni chrétienne, ni bouddhiste, ni juive, ni athée. »

Seulement, face au tollé suscité par ses propos, Dorothée Moureaux a du revoir sa copie. « Le rassemblement de demain (organisé à Paris mardi 19 février, ndlr), c’est aussi ne pas passer d’une haine à l’autre... La lutte contre l’antisémitisme ne peut pas justifier la stigmatisation des musulmans »]i, lui a notamment répondu le premier secrétaire du Parti socialiste (PS) Olivier Faure.

L’élue, qui a depuis désactivé son compte Twitter, a fait part de ses regrets pour ses propos auprès de La République de Seine-et-Marne. Décrivant son message comme « très maladroit », elle a expliqué que le message était « adressé à l’individu qui a agressé Alain Finkielkraut » et qu’elle voulait « parler de l’islam radical et non pas des musulmans ».

En tant que directrice d’école, elle devra s’expliquer devant l’inspection académique mercredi 20 février à Melun.*

« Cette élue LR, dont certains de ses dirigeants passent leur temps sur les plateaux de TV à stigmatiser les musulmans par des déclarations de ce type, met en danger le "vivre ensemble" au lieu de pratiquer une politique d’apaisement », a dénoncé, mercredi 20 février, Abdallah Zekri, président de l’Observatoire national contre l’islamophobie, auprès de Saphirnews.

« Dans le climat malsain actuel que nous vivons, l’islam et les musulmans sont pris pour cible et accusés de tous les maux », précise-t-il dans un communiqué. « Je ne peux que déplorer le fait que certains médias donnent, en boucle, la parole à des hommes politiques dont la haine à l’égard de l’islam et des musulmans est connue, sans inviter des responsables musulmans pour leur apporter la contradiction. »

*Mise à jour samedi 23 février : Dans une vidéo relayée sur Facebook, Dorothée Moureaux a présenté « publiquement ses excuses devant la communauté musulmane que j'ai malencontreusement blessé ».

« Cela ne concernait en rien les musulmans. Je reconnais ma maladresse et regrette sincèrement la blessure que cela a pu occasionner. Je suis toute disposée à discuter avec les représentants de cette communauté, s'ils le souhaitent, afin de lever définitivement l'ambiguïté de mes propos », a indiqué l'élue, l'air affectée, qui affirme subir un lynchage médiatique.

Elle a également annoncé son retrait de la liste de l'opposition Unis pour Moissy. « J'ai décidé pour faire taire tous ceux qui croient que je n'aurai que l'ambition personnelle d'une place à la mairie, de me retirer de la future liste pour les élections de 2020 afin de laisser libre mon collègue Christian Duez de réussir là où j'ai échoué, c'est-à-dire : retirer le pouvoir de la dynastie Magne/Fournier », a-t-elle fait savoir. Line Magne, maire de Moissy-Cramayel depuis 2014, a succédé à son mari Jean-Jacques Fournier en poste pendant 43 ans.

En outre, selon Le Parisien, Dorothée Moreaux a été suspendue à titre conservatoire pour une durée de quatre mois de ses fonctions de directrice d'école.

Lire aussi :
Non, l’antisémitisme n'a rien à voir avec l’islam : refusons les instrumentalisations de toutes parts
Haïr l’antisémitisme

Et aussi :
Face à l'antisémitisme, Emmanuel Macron s'oppose à une pénalisation de l'antisionisme




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Hugues Tailliez le 20/02/2019 14:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Députée ? Quand vous citez Le Parisien et La République de S&M, ça va. Mais dès que vous ajoutez vos propres "infos" c'est faux : cette conseillère municipale d'opposition n'est pas députée. Dans la 11e circonscription de S&M, c'est Olivier Faure, voys savez, le secrétaire national du PS...

2.Posté par Bouboule le 20/02/2019 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi le racisme anti juif est intolérable en France et pourquoi quant au racisme anti musulman c'est open bar. M'est avis que ce racisme à géométrie variable à un rapport avec l'Histoire.

3.Posté par Bouboule le 20/02/2019 22:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette dame aurait dit du judaisme qu'il est un racisme anti arabe aurait été bannie et condamnée. Mais ayant incriminé les musulmans elle ne craint rien pour son poste.
Pourquoi dès lors que l'on est chrétien ou juif en France on peut dire sa haine, son rejet et pourquoi dès lors qu'elle émane d'un non chrétien ou d'un non juif elle devient une haine anti républicaine, radicale, islamiste et tout le bordel.

4.Posté par Arabo-Française le 20/02/2019 22:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Elle a besoin d'etre mise au pas. Lol. Utiliser le racisme à des fins racistes, cette dame est vraiment crade. Beurk.

5.Posté par Arabo-Française le 20/02/2019 22:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Hugues. Le PS c'est le RN l'anti sémitisme en moins. Et encore depuis peu. Le PS a toujours utilisé l'anti racisme à des fins électoralistes. Que le PS puisse aujourd'hui s'appeler Faure ne change rien à l'affaire. Il n'a pas changé d'un iota, aujourd'hui comme hier il utilise la cause anti raciste à des fins électoralistes.