Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Loi de 1905 dans la Constitution, le concordat d'Alsace-Moselle en péril ?

Rédigé par La Rédaction | Mardi 24 Janvier 2012



Lors de son meeting au Bourget, dimanche 22 janvier, François Hollande s'est prononcé en faveur de l'inscription dans la Constitution de la loi de 1905 sue la séparation des Eglises et de l’État. Une promesse publique qui confirme celle faite à l'occasion de la présentation du « Guide pratique de la laïcité » le 7 décembre dernier.

Si cette intention est saluée par nombre d'organisations laïques, elle pose la question de l'avenir du régime dérogatoire du concordat d'Alsace-Moselle et du statut dérogatoire de La Guyane, territoire où la laïcité ne s'applique pas.

Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, s'est prononcé de manière « hyper favorable » pour ce changement, mais s'est inquiété du devenir de ces statuts particuliers.

Pour le spécialiste de la laïcité, professeur émérite de la chaire Histoire et sociologie de la laïcité à l'Ecole pratique des hautes études, Jean Baubérot, « ce serait à l'honneur de François Hollande de sortir du flou ». « Ou il tergiverse et on dira qu'il est inconséquent, ou il ne tergiverse pas et il faudra statuer sur l'Alsace-Moselle », précise l'universitaire qui sort cette semaine une nouveau livre, « La laïcité falsifiée » aux éditions La Découverte.

Lire aussi :
Hollande s’en prend au monde de la finance, crédible ?
Laïcité : associations et subventions, comment différencier culture et pratique religieuse ?
Le PS se dote de son « Guide pratique de la laïcité »
Jean Baubérot : « La laïcité doit être délivrée des contingences électorales »