Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Libération du prêtre enlevé au Cameroun

Rédigé par La Rédaction | Mardi 31 Décembre 2013



François Hollande a annoncé, mardi 31 décembre, la libération du prêtre français Georges Vandenbeusch, enlevé par la secte « islamiste » armée Boko-Haram, au nord du Cameroun, dans la nuit du 13 au 14 novembre dernier.

Dans un communiqué, le chef de l’Etat français « remercie tous ceux qui ont travaillé sans relâche à cette issue, notamment les autorités du Cameroun et du Nigéria » et « particulièrement le président Biya (Paul Biya, le chef d’Etat du Cameroun, ndlr) pour son implication personnelle ». François Hollande précise avoir « demandé au ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, de se rendre à Yaoundé pour accueillir le père Vandenbeusch et le ramener en France dans les meilleurs délais ».

Le prêtre avait été enlevé près de la frontière avec le Nigéria, d’où viennent les membres de Boko Haram. Il officiait au Cameroun depuis trois ans, après avoir été le curé de la paroisse de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, entre 2001 et 2010.

Dernièrement, en novembre dernier, un autre otage français enlevé au Nigéria avait réussi à échapper à ses ravisseurs, des membres d’Ansaru, la branche dissidente de Boko Haram. Cependant, rappelle François Hollande, six Français restent encore retenus en otage au Mali et en Syrie.

Lire aussi :
Un ex-otage du Nigéria de retour en France
Les ex-otages du Niger libérés contre une énorme rançon
Cameroun : Boko Haram accusé du kidnapping d’une famille française
Syrie : deux journalistes français disparus