Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Monde

Les musulmans au Canada se mettent au vert

Rédigé par Assmaâ Rakho Mom | Jeudi 3 Mai 2007 à 11:21

           

Le réchauffement climatique. Très peu de personnes y restent aujourd’hui insensibles. Les thèmes de l’écologie et de la protection de l’environnement s’imposent partout et à toutes les sensibilités. A Saint-Laurent, ville située dans la province du Québec, c’est la communauté musulmane qui, sous l’impulsion du Bureau associatif pour la diversité et la réinsertion, se met au vert.



« La communauté musulmane se met au transport durable ». C’est ainsi qu’a été baptisé le projet dans lequel se sont lancés le Bureau associatif pour la diversité et la réinsertion et un ensemble de dix-huit écoles et lieux de cultes de la communauté musulmane canadienne. Lancé le vendredi 13 avril dernier, le projet vise à sensibiliser les musulmans aux différents modes de transport durables. Covoiturage, vélo, marche à pied, tout est fait pour que le maximum de voitures restent au garage. Environnement Canada, l’équivalent de notre ministère de l’Ecologie, finance le projet par le biais de sa branche EcoAction.

38% des émissions de gaz à effet de serre au Québec proviennent des transports en tous genres, ce qui contribue à 80% de la pollution de l’air à Montréal.

Avec cette initiative, c’est la communauté musulmane qui se trouve associée au mouvement écologique citoyen. A leur niveau, les musulmans qui se déplacent souvent pour se rendre dans leurs lieux de cultes ou dans les écoles de la communauté se mettent peu à peu à changer leurs habitudes de transport. Et pour que l’initiative puisse aboutir à des résultats concrets, c’est tout un panel d’infrastructures qui est mis en place par les partenaires du projet. Site Internet d’information sur le réchauffement climatique, locaux réservés aux vélos, et surtout centrale de covoiturage, avec ces moyens, le projet intitulé « La communauté musulmane se met au transport durable » se promet de baisser de 1 700 000 kilomètres les distances parcourues chaque année par des personnes seules. Cela contribuerait à réduire d’environ 170 tonnes les émissions annuelles de gaz à effet de serre.

Imen Abou Hijleh
Imen Abou Hijleh
Mais « le thème de la protection de l’environnement est un enjeu moindre dans les pays dont sont originaires les parents d’élèves » avoue Iman Abou Hijleh, directrice adjoint de l’Ecole primaire des jeunes canadiens musulmans, qui précise que l’initiative a donc eu du mal à avoir du succès au départ.

« Nous avons choisi de cibler la communauté musulmane car elle est porteuse du même message que nous concernant la protection de l’environnement. […] Étant très polluante, la voiture constitue le mode de transport le plus utilisé par les musulmans pour se rendre à l’école ou encore à la mosquée. […] Quand vous parlez à quelqu’un au nom de sa religion, le message passe plus vite et plus facilement » explique Ilham Faraj, chargée du projet par le Bureau associatif pour la diversité et la réinsertion, organisme visant à promouvoir la diversité culturelle et à favoriser l’intégration des nouveaux immigrants.




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par assia le 04/05/2007 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très bonne initiative!
Continuez

2.Posté par écologie contre l'Islam, manoeuvre d'hypocrisie le 05/05/2007 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ceux qui ont initié ce prétendu mouvement écologique affirment vouloir cibler les musulmans en raison de leurs déplacements en voiture pour se rendre à la mosquée. Pourtant les chrétiens sont plus nombreux à se rendre à l'église en voiture au Canada. Dans ce jeu , le méssage véhiculé hypocritement est le suivant: ce sont les musulmans qui polluent le plus en raison de leurs déplacements réguliers vers la mosquée, Il faut donc trouver un moyen pour réduire leur fréquentation des lieux de culte Ce coup écolo-satanique ne marchera pas Il est voué à l'échec

3.Posté par aboudrar le 06/05/2007 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Excuse moi Mr/Mme,
Je n ai pas lu une partie qui mentionne que ce sont uniquement les musulements qui polluent.
Quand on réserve des obstacles et des critiques pareil a ce type d initiative, On va jamais avancer.
Les musulmans comme tous ceux qui utilisent leurs vehécules privé pour se deplacer polluent et auguementent directement les emission a effets de serre.
Si l'islam est une religion de paix, dans l environnement est respecté, c est uniquement avec l'action qu nous puissions le prouver.
Nous sommes des quebecois, et avec l'action citoyenne engagée que nous puissions maintenir l'attachement a notre pays le quebec.
Et si la communauté musulmane a pu mettre en place un tel projet avec effecacité, ca sera un exemple pour les autres communautés.
Un grand Merci Vert a tous et toutes

4.Posté par rst_ys le 18/05/2007 01:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
une simple constatation aux sujet des employer musulman qui travailent dans des usines des
refoulle des decheé toxique.
je pense qu'ils participent iconciabelement dans la distruction de la nature
mais en faite ils ont l'abitude de le faire sont rendue conte