Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Législatives : six ministres élus députés dès le premier tour, patience pour les autres

Rédigé par La Rédaction | Lundi 11 Juin 2012



Sur les 34 membres du gouvernement Ayrault, 25 jouent gros aux législatives. Pour espérer garder leur portefeuille, chacun de ces candidats se doit de remporter le scrutin.

A l’issue du premier tour dimanche 10 juin, six ministres ont réussi à atteindre d’emblée la barre des 50 % qui les mène tout droit sur les bancs de l’Assemblée nationale. Le premier d’entre eux, Jean-Marc Ayrault, député depuis 1988, a été réélu sans surprise à Nantes dans la 3ème circonscription de Loire-Atlantique avec 56 % des voix.

Le ministre des Outre-mer Victorin Lurel s’est imposé en Guadeloupe avec 63,96 % des voix, tout comme le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, élu en Seine-Maritime depuis 1978 (52,8 %), le ministre délégué chargé des Affaires européennes Bernard Cazeneuve dans la Manche (55,3 %), le ministre des Transports Frédéric Cuvillier dans le Pas-de-Calais (50,6 %), et la ministre déléguée auprès de la Garde des Sceaux Delphine Batho dans les Deux-Sèvres (53,1 %).

Les 29 autres ministres devront encore battre campagne une semaine supplémentaire. Si la plupart sont en ballotage très favorable, ils devront faire face à un adversaire, voire deux comme c’est le cas pour Pierre Moscovici, ministre de l’Economie et des Finances, dans le Doubs, qui sera confronté le 17 juin à la candidate FN Sophie Montel (23,87%) et au candidat UMP Charles Demouge (23,21%).

Lire aussi :
Législatives 2012 : les urnes vides mais victoire pour la gauche, le FN plus fort
Législatives : les Français de l’étranger ont voté à gauche

Najat Vallaud-Belkacem veut rester ministre et renonce aux législatives




Loading