Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

 


Sur le vif

Législatives : six ministres élus députés dès le premier tour, patience pour les autres

Rédigé par La Rédaction | Lundi 11 Juin 2012 à 00:52

           


Sur les 34 membres du gouvernement Ayrault, 25 jouent gros aux législatives. Pour espérer garder leur portefeuille, chacun de ces candidats se doit de remporter le scrutin.

A l’issue du premier tour dimanche 10 juin, six ministres ont réussi à atteindre d’emblée la barre des 50 % qui les mène tout droit sur les bancs de l’Assemblée nationale. Le premier d’entre eux, Jean-Marc Ayrault, député depuis 1988, a été réélu sans surprise à Nantes dans la 3ème circonscription de Loire-Atlantique avec 56 % des voix.

Le ministre des Outre-mer Victorin Lurel s’est imposé en Guadeloupe avec 63,96 % des voix, tout comme le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, élu en Seine-Maritime depuis 1978 (52,8 %), le ministre délégué chargé des Affaires européennes Bernard Cazeneuve dans la Manche (55,3 %), le ministre des Transports Frédéric Cuvillier dans le Pas-de-Calais (50,6 %), et la ministre déléguée auprès de la Garde des Sceaux Delphine Batho dans les Deux-Sèvres (53,1 %).

Les 29 autres ministres devront encore battre campagne une semaine supplémentaire. Si la plupart sont en ballotage très favorable, ils devront faire face à un adversaire, voire deux comme c’est le cas pour Pierre Moscovici, ministre de l’Economie et des Finances, dans le Doubs, qui sera confronté le 17 juin à la candidate FN Sophie Montel (23,87%) et au candidat UMP Charles Demouge (23,21%).

Lire aussi :
Législatives 2012 : les urnes vides mais victoire pour la gauche, le FN plus fort
Législatives : les Français de l’étranger ont voté à gauche

Najat Vallaud-Belkacem veut rester ministre et renonce aux législatives