Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Najat Vallaud-Belkacem veut rester ministre et renonce aux législatives

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 18 Mai 2012



Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a prévenu : tout ministre battu aux législatives devra céder sa place. Face à cette menace qui pendait au-dessus de sa tête, Najat Vallaud-Belkacem, nouvellement nommée au poste de ministre du Droit des femmes et porte-parole du gouvernement, a préféré renoncer à sa candidature dans la 4e circonscription du Rhône, traditionnellement très ancrée à droite.

Malgré les difficultés auxquelles l’élue de Lyon faisait face, elle disait être déterminée à mener le combat pour devenir député de Lyon. Depuis, Mme Belkacem a changé d’avis et a déclaré, jeudi 17 mai, qu’elle préfère rester ministre. La ministre s'en est expliquée au 20h de TF1. « Les missions qui m’ont été confiées de ministre et de porte-parole du gouvernement sont d’une telle ampleur que je souhaite m’y consacrer totalement. C’est aussi ça l’exemplarité (...) ce sont des ministres qui ne s’économisent pas, ni en temps, ni en énergie, ni en engagement dans la tâche qui leur est confiée », a-t-elle déclaré.

Ce renoncement n’a pas manqué d'être critiqué par l’UMP, qui a dénoncé, par la voix de Christian Jacob, président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, « un manque de courage » de la benjamine du gouvernement.

Lire aussi :
Le gouvernement Hollande-Ayrault mise sur la parité et la diversité




Loading












Recevez le meilleur de l'actu