Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le racisme d’un responsable du foot italien contre Pogba dénoncé

Rédigé par La Rédaction | Mardi 29 Juillet 2014



Paul Pogba avec son maillot de la Juventus de Turin.
Paul Pogba avec son maillot de la Juventus de Turin.
Le football italien est de nouveau pollué par le racisme. Cette fois, ce ne sont pas des cris de singes venant des supporteurs qui sont à déplorer mais les déclarations d’un candidat au poste de président de la fédération italienne, Carlo Tavecchio.

« Opti Poba est arrivé et mangeait des bananes, aujourd'hui il joue en titulaire » en Série A, a déclaré, vendredi 25 juillet, l'actuel vice-président de la fédération en référence à Paul Pogba, dans un discours présentant sa candidature. Pour défendre sa candidature, l’homme de 71 ans n’a pas trouvé mieux que de faire un commentaire raciste visant le jeune Français qui évolue à la Juventus et participait tout récemment à sa première Coupe du monde avec les Bleus.

Sa phrase a vite fait de susciter un tollé en Italie forçant l’intéressé à s’expliquer. « J'accepte toutes les critiques mais pas l'accusation de raciste parce que toute ma vie témoigne du contraire », s’est défendu Carlo Tavecchio. Plusieurs responsables politiques, notamment du Parti démocrate (gauche, au pouvoir) lui ont toutefois demandé de retirer sa candidature et Graziano Delrio, le sous-secrétaire à la présidence du Conseil en charge du sport, a fait part de sa « profonde irritation ».

Réagissant à ces propos, « la FIFA a écrit une lettre à la Fédération italienne de football pour lui demander de prendre les mesures appropriées afin de mener l'enquête concernant cette affaire et de faire part de ses conclusions sous la forme d'un rapport », fait-elle savoir dans un communiqué lundi 28 juillet. « Dans ce courrier, la FIFA rappelle à la Fédération italienne de football que la lutte contre le racisme constitue une priorité absolue pour la FIFA.

En 2013, le Congrès de la FIFA a voté à l'unanimité une résolution forte concernant la lutte contre le racisme et la discrimination dans laquelle, entre autres mesures, il est rappelé aux associations membres qu'elles ont i[« le devoir de faire tous les efforts possibles pour éradiquer le racisme et la discrimination du football. »
La FIFA rappelle également « qu'il appartient aux officiels de la communauté du football de montrer l'exemple dans la lutte contre le racisme ».

Le racisme dans les stades sévit tout particulièrement en Italie. De par sa sortie polémique, Carlo Tavecchio perd son statut de favori dans l’élection du nouveau président de la fédération prévue le 11 août prochain.

Lire aussi :
L’UEFA et la FIFA condamnent le racisme dans les stades
Racisme : insulté, un joueur du Milan AC quitte le terrain
Football : pas de quartier pour le racisme, dixit Platini
Pays-Bas : insultes racistes dans un stade de foot
Football : le racisme guette l’Euro 2012 (vidéo)
Football : l’Inter Milan condamné pour injures racistes contre Sulley Muntari
Football : Liverpool secoué par des affaires de racisme




Loading