Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le profil des musulmans britanniques passé au crible

Rédigé par | Mardi 17 Février 2015



Le profil des musulmans britanniques passé au crible
La population musulmane d’Angleterre et du Pays de Galles a presque doublé au cours des dix dernières années, et elle augmente plus rapidement que le reste de la population. C’est ce qui ressort d’un rapport paru en ce début d'année à partir des données du recensement de 2011 par le Conseil musulman de Grande-Bretagne (MCB), avec le soutien du think tank Runnymede foundation.

Cette enquête, la première du genre dans le pays, relève que les musulmans sont 2,7 millions, soit 4,8 % de la population totale. La population musulmane est jeune : 33 % d’entre eux ont moins de 15 ans, une proportion qui tombe à 19 % dans l’ensemble de la population. 8 % des enfants scolarisés en Angleterre et au Pays de Galles sont de confession musulmane. Enfin, 26 % des jeunes sont sans diplôme selon les données recensés en 2011, contre 39 % en 2001.

Dans le domaine du travail, 5,5 % des musulmans occupent des postes à responsabilité tandis que 20 % occupent des postes à temps-plein, contre 35 % dans la moyenne nationale. En prison, ils sont 13 % à peupler les cellules, chiffre qui comprend ceux qui se convertis en détention.

Une population jeune, diverse mais relégués

Les musulmans vivent en grande majorité à Londres (37 %), et dans les autres grandes agglomérations du pays. La ségrégation territoriale est une réalité pour cette population : près de la moitié (46 %) vit dans les 10 % de quartiers les plus défavorisés d'Angleterre. Seulement 1,7 % des musulmans vivent dans les 10 % de quartiers les moins défavorisés d'Angleterre.

D’après le rapport, les musulmans représentent plus de 20 % de la population vivant dans 26 circonscriptions parlementaires. Une donnée qui devrait intéresser des hommes politiques à l'approche des élections générales britanniques en mai prochain visant à élire les députés.

Près de la moitié 47 % des musulmans d’Angleterre et du Pays de Galles sont nés dans ces nations, et 73 % d’entre eux s’identifient comme Britanniques. Les deux-tiers des musulmans sont d’origine asiatique, et 8 % d’entre eux sont Blancs. Seuls 6 % d’entre eux ont des difficultés à s’exprimer en anglais.

Ces résultats vont à l’encontre de « certains mythes importants sur les musulmans », leur nombre ou encore leur rapport à l'identité nationale, s’est félicité Omar Khan, le directeur du think tank qui a soutenu la réalisation de l’étude.

Lire aussi :
Une journée portes ouvertes des mosquées britanniques
Grande-Bretagne : une lettre du gouvernement aux imams incomprise
Grande-Bretagne : une « poupée islamique » sans visage en vente
Grande-Bretagne : les musulmans plus exposés à la discrimination à l’emploi


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Loading