Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

La vie après Charlie, mes défis...

Rédigé par Hamza Braiki | Vendredi 17 Avril 2015



La vie après Charlie, mes défis...
Au nom de Dieu, le plus Clément, le Miséricordieux,

Une formule sacrée, une intention de dévotion, de dédier son geste, ses propos, son projet à Dieu, Sa douceur, Son Amour à propos de Ses serviteurs.

Quand cette expression aplanit notre sentier, elle nous prépare également à puiser de nos ressources pour vaincre les obstacles, franchir les côtes et les montées.

Mais, cette fois, les résistances, les complexités sont en nous, en nos rangs, parfois en nos sangs.

Il a fallu des drames, du sang et de l’encre coulée pour que nous ouvrions les yeux et que nous regardions nos frères et sœurs différemment. Désormais, le fanatisme tue tout près de chez nous, au cœur de Paris, touche de plein fouet la presse, pilier de la société française. Inutile de revenir sur l’épisode des caricatures, beaucoup les ont condamnées ou encouragées. Il s’agit de comprendre comment notre si belle religion peut être si mal comprise…

Alors, évidemment qu’il y aura des propos ahurissants, que certains souhaiteraient venger le sang coulé, et que la société, traumatisée, se segmentera. Mais il nous appartient de refaire naître l’espoir, l’humain, l’amour entre les Hommes, au-delà de la foi, relation intime avec le Seigneur.

En plus de tenter, souvent vainement, de me faire une place au soleil, je dois aussi éteindre le feu de mes coreligionnaires, encaisser les coups bas de mes adversaires, éduquer la jeunesse, mes enfants, et continuer de viser le Firdaws, le sommet du Paradis… Quel fabuleux destin !

Alors voilà pour ceux qui savent, un plan de sauvetage de notre image, pour mieux tourner la page :

• Polis ton cœur, aime ton prochain, tue la rancune ;
• Excelle dans les études, sécurise ta carrière, travaille férocement ;
• Apprends ta religion, approprie-toi le Coran, sois à l’image du Prophète ;
• Fonde ton foyer, aime ton conjoint, aime tes enfants, ta famille ;
• Apporte ta pierre à la société, engage-toi au service de Dieu, de ses créatures ;
• Pense à Dieu, à Sa compagnie, aux Grands Hommes.

Ces quelques règles sont un héritage actif des Grands Hommes emplis d’amour et déterminés. Ces hommes calmes, aimants, ont bousculé des empires, réformé des nations.

Désormais, en tant que musulmans révoltés, mais surtout conscients d’être les victimes collatérales de ce choc des extrêmes, nous avançons éclairés par la Lumière divine pour remplacer l’islamophobie par l’islamophilie, que plus personne ne soit victime de lectures erronées de notre religion. Un rappel nous vient du verset 63, sourate 25 du Coran : « Les serviteurs du Tout-Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur terre, qui, lorsque les ignorants les provoquent, répondent : “Paix”. »