Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

La République Islamique des Bouches des Arabes

Rédigé par Abbara Iyad | Lundi 12 Janvier 2004

La France dérange beaucoup. Elle dérange la première et presque unique puissance internationale, les USA. Elle dérange aussi des pays européens, plutôt alliés fidèles aux USA, l’Angleterre, l’Italie, l’Espagne… La France fait toujours cavalier seul, s’oppose à la volonté des USA, et se vante avec arrogance de son exception culturelle !



         La France dérange beaucoup. Elle dérange la première et presque unique puissance internationale, les USA. Elle dérange aussi des pays européens, plutôt alliés fidèles aux USA, l’Angleterre, l’Italie, l’Espagne… La France fait toujours cavalier seul, s’oppose à la volonté des USA, et se vante avec arrogance de son exception culturelle !

 

Et puis la France essaie depuis des années de former avec sa voisine, l’Allemagne, un nouvel axe, fort et indépendant. Un axe que la première puissance planétaire serait tentée d’appeler l’axe du mal.

Un axe que certains pourraient aussi qualifier d’anti-sémite, un mot magique aux pouvoirs destructifs inimaginables. Oui, car l’Allemagne c’était le foyer du nazisme il y a un peu plus d’un demi siècle et la France avec le régime du Maréchal Pétain s’est alliée au nazisme. De nos jours encore, différentes agressions contre des citoyens français de confession juive, contre leurs écoles ou leurs synagogues, ont fait que des responsables de l’état d’Israël on t qualifié la France d’anti-sémite !

Il faut détruire la France, la morceler, la diviser pour mieux y régner… Mais comment faire ? Des stratèges se mettent à étudier en profondeur la situation en Europe et en France et à proposer des alternatives.

Un regard sur la carte européenne montre qu’en Europe, et particulièrement en France, il y a des minorités musulmanes ou arabo-musulmanes qu’on regarde avec méfiance. Ces gens là n’ont pas la même couleur de peau. Ils parlent souvent une autre langue entre eux. Ils n’ont pas les mêmes habitudes culturelles. Certaines de leurs femmes se couvrent les cheveux et parfois même le visage. Ils ne mangent pas de porc et ne boivent pas d’alcool. Ils construisent des mosquées partout et parfois ils font même leur prière dans la rue en bloquant la circulation. Maintenant ce sont leurs enfants qui viennent aux écoles et se mélangent aux petites têtes blondes et pures ; les enfants européens « de souche ». Quelques collégiennes et lycéennes portent un foulard avec fierté et ne veulent pas l’enlever. Bref ils sont différents et ils dérangent. Et n’oublions pas que la grande majorité venait des ex-colonies européennes. Ils étaient des valets et maintenant ils se prennent pour des égaux aux européens.

Les actions racistes envers ces communautés se répètent et se banalisent. Le terme Islamophobie voit son jour et des soi-disant intellectuels s’affichent clairement islamophobes.

Personne ne semble vraiment s’inquiéter. Après tout c’est de la liberté d’expression garantie par la loi et les conventions européennes et internationales.Et puis, en France il y a la plus forte minorité musulmane et la politique française n’a pas réussi à intégrer complètement ces citoyens et les faire sentir entièrement chez eux au même pied d’égalité que les autres citoyens français.Ainsi le plan va naître. Les USA et ses alliés vont écrire le scénario et vont piloter la réalisation. Des milliardaires arabes vont financer. L’objectif est de créer une entité artificielle au sein du territoire français. Un état fictif qui sera réservée aux musulmans, notamment d’origine arabe, qu’ils soient de citoyens français ou européens ou des immigrés. Les palestiniens apatrides éparpillés à travers le monde seront aussi incités à venir s’installer dans cette région, ce qui fera taire enfin les revendications palestiniennes de droit de retour et facilitera la résolution du conflit arabo-israélien. Cet état sera la base que les USA ont toujours voulu avoir en France et qui va leur permettre d’asseoir enfin leur hégémonie sur ce pays des gaulois irréductibles. Première action, le choix de la terre. Sans perdre du temps, les superpuissants en concertation avec les arabes en France ont opté pour le département des Bouches du Rhône. Il y a déjà une importante communauté répondant aux critères racial et religieux, c’est un accès maritime important, c’est proche des pays arabes de l’Afrique du Nord, et finalement, cette terre était déjà occupée par des arabes et des sarrasins il y a plus de mille ans. Leur retour sur la terre de leurs ancêtres ne sera qu’un droit naturel.Deuxième action, l’occupation de la terre. En puisant dans des fonds financés par des émirs arabes et des multinationales américaines, il faut :

-         s’approprier des terres et acheter tout type de bien immobilier,

-         entrer dans les capitaux des sociétés implantées dans la région pour les contrôler ou créer d’autres sociétés,

-         encourager une immigration massive des musulmans européens, notamment ceux d’origine arabe, et puis des musulmans des pays arabes voisins, en adoptant une politique d’emploi les favorisant, en provoquant des actions racistes contre eux dans les autres régions françaises et européennes, et en renforçant des régimes arabes et musulmans totalitaires qui étouffent les libertés et poussent leurs citoyens à fuir,

-         inciter une croissance démographique naturelle en récompensant largement les mères de famille pour toute naissance,

-         créer des milices musulmanes sous prétexte de défendre les musulmans contre les actions racistes et les armer secrètement pour en faire le noyau de l’armée du nouveau futur état.

Tous les moyens sont bons pour y arriver. Les personnes qui refusent d’obtempérer, il faut leur faire peur en s’appuyant sur les réseaux criminels locaux. Une majorité d’origine immigrée devrait être atteinte dans une vingtaine d’années !

Troisième action, la promesse de création. Dix ans plus tard, les USA font adopter une résolution aux nations unies déclarant comprendre les souffrances du peuple arabe et musulman vivant en Europe et particulièrement en France et leur promettant de créer une zone autonome sur le territoire français où ils peuvent vivre en paix et sécurité au même pied d’égalité que les peuples français et européens !

 Des français crient au scandale. D’autres prennent ça à la rigolade. Personne ne croit au complot américano-arabo-pétrodollar visant à morceler la France et à implanter un corps étranger en son sein pour l’affaiblir.

Les USA déploie alors toutes leurs forces diplomatiques et économiques pour convaincre les dirigeants et patrons français que ce sera dans leurs intérêts, car l’identité française est menacée par ces rabes et ces musulmans et il vaut mieux les entasser dans une sorte de réserve comme les indiens en Amérique. Le patronat français y trouvera une main d’œuvre pas cher et une zone tampon facile à encercler pour empêcher toute immigration envers la France. Il serait très dangereux de laisser le virus islamique en France, on ne pourrait plus stopper sa propagation. Ces efforts n’étaient pas vaines, différentes forces françaises participent au projet sans tout de même oser s’afficher publiquement.

Quatrième action, création de la République Islamique des Bouches des Arabes et première guerre. Le plan avance comme il faut. Le département des Bouches du Rhône est peuplé par une majorité d’arabes et de musulmans. L’économie locale est contrôlée par eux et leurs milices sillonnent les rues et n’hésitent pas à semer la terreur. Le grand jour arrive enfin aux Nations Unis. Une résolution est proposée par les USA à l’assemblée générale préconisant la création de la République Islamique des Bouches des Arabes sur les terres du département des Bouches du Rhône et avec Marseille comme capitale. La résolution est votée à une petite majorité. Des voix s’élèvent à travers le monde contre cette injustice surréaliste. Mais qu’importe, l’état va enfin voir le jour et les cris de protestations vont finir par se dissiper.

Les français sont sous le choc. Des appels à la guerre sont lancés. Des milliers de français rejoignent leur armée pour attaquer cet état avant que le cauchemar ne devienne réalité. Mais c’était en oubliant que la flotte américaine dans la méditerranée rôdait au large, que les milices arabo-musulmanes étaient surarmées et bien entraînées et que les pays arabes voisins étaient prêts à envoyer des milliers de militaires et de volontaires pour défendre leurs frères qui étaient opprimés pas des français racistes ! Aussi les simples citoyens français, par naïveté, avaient fait confiance à leurs dirigeants et leurs patronats qui ont tout fait pour stopper cet élan populaire et pour ne pas les préparer à cette éventualité.

L’affrontement tourne vite à la catastrophe pour les français. La République Islamique des Bouches des Arabes fête avec triomphalisme sa première victoire comme la nouvelle force moderne dans la région et qui défend les valeurs démocratiques et les droits de l’Homme « made in » les USA.Depuis les français ne cessent de se quereller et de se diviser quant à la stratégie à adopter. Vite des départements déclarent leur autonomie et établissent des relations de bon voisinage avec leur nouveau et puissant voisin. D’autres font semblant de vouloir résister, mais c’est aux dépens des communs des mortels qui vivent l’humiliation au quotidien. La grande France, porteur des idéaux humanistes des siècles des lumières n’est plus qu’un corps déchiré sans aucun projet et sans aucune ambition. Des voix s’élèvent ici et là pour rappeler le glorieux passé mais elles se font vite écraser par des nouvelles générations qui sont ravies de ramasser les miettes voluptueuses de consommation.

 Mais l’histoire ne s’arrête pas là, car le nouvel état a des visées de reconquête de toutes les terres où ses vaillants et glorieux ancêtres sarrasins ont déjà mis les pieds. Après tout, il s’agit d’y apporter la nouvelle modernité et la nouvelle démocratie. C’est le nouvel ordre mondial.V