Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Livres

La Lune est un roman, par Fatoumata Kebe

Reçu à Saphirnews

Rédigé par | Mardi 16 Juillet 2019



L'avis de Saphirnews

Il y a cinquante ans, le 16 juillet 1969, la mission Apollo XI était lancée depuis le centre spatial Kennedy, en Floride, aux Etats-Unis. Au bord de la fusée Saturn V, Michael Collins, Neil Armstrong et Buzz Aldrin seront les trois seuls hommes à atterrir sur la Lune. Un épisode parmi tant d’autres que l'on découvre dans le passionnant récit sur la Lune, sobrement appelé La Lune est un roman et signé de l’astrophysicienne Fatoumata Kebe.

« C’est un petit pas pour un homme, mais un grand pas pour l’Humanité. ». Cette phrase de Neil Armstrong, inscrite au panthéon des citations les plus célèbres, est venue sceller, en 1969, la victoire des Etats-Unis dans son incroyable course à l'espace qu'elle a livrée face à l’URSS. Fatoumata Kebe relate cet affrontement dans son essai, où elle rappelle que le scénario aurait pu être tout autrement si les résolutions du Conseil international des unions scientifiques avaient été respectées. Celles-ci prônaient une collaboration active et une mise en commun des avancées scientifiques, rien de moins. Les enjeux de la Guerre froide ont, hélas, pris le dessus sur les bons sentiments des académiciens.

La Lune est un roman, par Fatoumata Kebe
Avec 2h31 d’excursion lunaire, Neil Armstrong et Buzz Aldrin sont venus clore une conquête qui aura été « une suite d’échecs, de batailles, de morts et de millions de dollars investis dans une technologie qui parait aujourd’hui dangereuse, désuète et dont on dit qu’elle tiendrait, grâce aux progrès, dans la puce d’un smartphone. » A travers son livre, Fatoumata Kebe revisite les principaux épisodes de la conquête spatiale en valorisant ses histoires « humaines ». Elle rappelle, par exemple, l’amitié qui unissait les sept astronautes sélectionnés par la NASA pour explorer l’univers.

Ecrire le roman de la Lune revient en quelque sorte à écrire une histoire de l’humanité. L’auteure relève ainsi les représentations de la Lune dans la grotte de Lascaux ou comment, il y a 5 500 ans, les Mésopotamiens ont donné naissance à un calendrier lunaire pour se repérer dans le temps.

Plus fascinant encore, la Lune a été l’objet de nombreux mythes de la création qui sont probablement aussi nombreux que le nombre de civilisations qui ont peuplé la Terre. Les Grecs, dans l’Antiquité, racontaient ainsi que Sélénée (la Lune) est née de la collision entre la Titanide Théia et sa mère Gaïa (la Terre). Le mythe rejoint la réalité lorsque, deux millénaires plus tard, l’Union américaine d’astronomie valide l’hypothèse selon laquelle, la Lune est née... de l’impact entre la Terre et un astre d’une envergure comparable à Mars.

Depuis qu’elle a 7 ans, Fatoumata Kebe fantasme de poser le pied sur la Lune à son tour. Elle confesse même aujourd’hui, à 31 ans, de continuer à se préparer pour cela. Grâce à son premier ouvrage qui mêle sciences, histoire, mythes et légendes, elle nous offre un peu de son rêve.

Présentation de l'éditeur

Au plus loin que porte la mémoire écrite des hommes, on parle de la Lune. Elle est à l’origine de tous les mythes, de toutes les religions. Permanente, rassurante, inquiétante aussi, la Lune change de forme, de couleurs, fait gonfler l’océan, pousser les plantes et danser les farfadets. Déesse ou dieu, on l’a depuis toujours vénérée, écoutée. La Lune parle, elle dit le temps. Le temps qui passe, le temps qu’il fait. Elle rythme et dirige la vie de l’humanité. La Lune est un roman.

L'auteure

Fatoumata Kebe est titulaire d’un doctorat d’astronomie et d’un master de mécanique des fluides obtenus à Sorbonne Université. Elle a été formée pendant un an au département d’ingénierie spatiale de l’université de Tokyo. Elle a créé l’association Éphémérides, qui organise des ateliers d’astronomie principalement auprès des publics empêchés.

Fatoumata Kebe, La Lune est un roman. Histoire, mythes & légendes, Slatkine, avril 2019, 192 p., 15 €.