Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La Grande Mosquée de Paris et l’UOIF ensemble contre le radicalisme

Rédigé par La Rédaction | Mardi 16 Décembre 2014



Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, et Amar Lasfar, président de l'UOIF.
Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, et Amar Lasfar, président de l'UOIF.
La Grande Mosquée de Paris, via son recteur Dalil Boubakeur, et l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), présidée par Amar Lasfar, ont annoncé, mardi 16 décembre, la création d’un groupe de travail chargé d’élaborer « un programme de coopération pour l’année 2015 se traduisant par des actions communes autour de thématiques religieuses et de lutte contre le radicalisme ».

Les deux organisations musulmanes, qui déclarent vouloir favoriser « l’unité des musulmans de France », ont également annoncé la tenue d’un colloque national de lutte contre le radicalisme « au cours du premier trimestre de l’année 2015 ».

La GMP et l’UOIF appellent « l’ensemble des musulmans à rejoindre cette initiative, face à la situation inquiétante qui s’est notamment détériorée par la montée des actes antimusulmans ». Le Rassemblement des musulmans de France (RMF) et l'Union des mosquées de France (UMF), qui ont multiplié les rencontres ces derniers mois sur la question du radicalisme, ne font pas partie de ce groupe de travail.

L’UOIF, absente du Conseil français du culte musulman a récemment été accusée d’être une organisation terroriste par les Emirats arabes unies. Elle a notamment été défendue par la Grande Mosquée de Paris.

Lire aussi :
L'UOIF terroriste ? La Grande Mosquée de Paris consternée
L’UOIF et la Grande Mosquée de Paris affichent leur union pour réformer le CFCM
CFCM : Dalil Boubakeur président, la crise entre Maroc et Algérie résolue
La Grande Mosquée de Paris garde le 18e degré de latitude pour les horaires de prière