Connectez-vous S'inscrire






Monde

Qualifiée de « terroriste » par les Emirats, l'UOIF en colère

Rédigé par Christelle Gence | Lundi 17 Novembre 2014



Qualifiée de « terroriste » par les Emirats, l'UOIF en colère
Deux jours après son placement sur sa liste des organisations terroristes par les Emirats arabes unis (EAU), au même titre qu’Al-Qaïda ou l’Etat islamique, l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) a fait savoir, lundi 17 novembre, qu’elle a découvert cette classification « avec stupeur et colère ».

Selon l’UOIF, son placement sur la liste des organisations terroristes, mis en lumière par Saphirnews, porte atteinte « aux musulmans de France ». « Cette qualification, aussi insultante que ridicule, porte atteinte non seulement aux musulmans de France et à leurs institutions représentatives mais aussi à notre pays et à son image dans le monde », indique l’organisation. L’UOIF précise encore qu’elle n’exclut pas une action en justice, assurant qu’elle « étudie toutes les voies et se réserve le droit d’agir afin d’obtenir réparation ».

Plusieurs organisations musulmanes réagissent

Egalement placé sur la liste d’organisations terroristes des EAU, le Conseil des relations américano-islamique (CAIR), une des plus grandes organisations musulmanes aux Etats-Unis, a qualifié dès dimanche 16 novembre cette décision de « choquant et bizarre ». « Nous cherchons à obtenir des explications du gouvernement des Émirats arabes unis au sujet de ce rapport choquant et bizarre », affirme le CAIR. « Aucune base factuelle » ne justifie l'inclusion du CAIR et d'autres organisations musulmanes américaines et européennes dans la liste, poursuit le communiqué.

« Comme le reste des institutions "mainstream" représentant la communauté musulmane américaine, le modèle de défense des intérêts du CAIR est l'antithèse du récit des extrémistes violents », souligne encore l’organisation. L'organisation, basée à Washington, appelle les EAU à « revoir cette liste et à retirer les organisations telles que le CAIR, la Muslim American Society et d’autres organisations de la société civile » qui « s’opposent au terrorisme chaque fois qu’il se produit, partout où il se produit, et quel que soit l’auteur ».

Des explications attendues

Le même jour, la Muslim American Society (Société musulmane américaine) s’est dite « choquée » et « perplexe » d’avoir été placée sur la liste des organisations terroristes. « Nous n’avons pas de relations avec les Émirats arabes unis, nous sommes donc perplexes face à cette nouvelle », affirme l’organisation. L’organisation dit aussi vouloir attendre d’en savoir davantage avant de commenter plus largement la décision des EAU et précise qu’elle compte « demander de l’aide » au gouvernement américain pour faire la lumière sur cette situation.

Le 17 novembre, c’était au tour d’Islamic Relief, une ONG basée en Grande-Bretagne, de faire part de son étonnement. « Islamic Relief est une organisation purement humanitaire et dément tout lien avec le terrorisme », a martelé l’ONG sur son site. L’organisation déclare vouloir entrer en contact avec les autorités des EAU pour « obtenir le retrait de cette désignation injustifiée ». Sa liste, qui devrait vite faire les choux gras de la fachosphère, a provoqué la stupeur parmi les musulmans en Occident qui attendent désormais des explications.

Lire aussi :
L’UOIF sur la liste des organisations terroristes aux Emirats
Oui, les musulmans réprouvent largement « l'Etat islamique » et ses exactions
Les Frères musulmans déclarés « terroristes » en Arabie Saoudite




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu