Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La France expulse l'ambassadrice de Syrie à Paris, les Européens suivent

Rédigé par La Rédaction | Mardi 29 Mai 2012



Après le massacre de Houla, que la communauté internationale a fermement condamné ce week-end, la France a décidé, mardi 29 mai, d'expulser l'ambassadrice de Syrie en poste à Paris, Lamia Chakkour.

L'Australie, le Canada, l’Allemagne, l'Italie et la Grande-Bretagne en ont fait de même et d’autres pays européens ne devraient pas tarder à suivre le mouvement. La Tunisie, qui a depuis longtemps condamné les exactions du régime syrien, avait pris la décision d’expulser l’ambassadeur de Syrie à Tunis en février dernier sans attendre que d’autres massacres soient commis.

« C'est une décision pas unilatérale de la France, mais concertée avec nos partenaires », a déclaré François Hollande, qui avait évoqué le dossier syrien lundi avec le Premier ministre britannique, David Cameron.

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a qualifié Bachar al-Assad d'« assassin de son peuple » et l’a appelé à « quitter le pouvoir ». Dans un entretien au Monde daté du 30 mai, il précise que « le plus tôt sera le mieux » et rappelle que la France est favorable à la saisine de la Cour pénale internationale (CPI).

Tandis que Bachar al-Assad a reçu mardi matin le médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe Kofi Annan pour des « explications », le chef de l'Etat français a annoncé une réunion du groupe des amis de la Syrie, un rendez-vous attendu depuis des mois, pour début juillet à Paris.

Lire aussi :
Syrie : après le massacre de Houla, les rebelles veulent des raids aériens contre Al-Assad
Syrie/Libye : BHL s’invite à Cannes et y fait son cinéma
Syrie : Baas et islam, le rôle des oulémas en politique
Syrie : la résolution à l'ONU rejetée, la Tunisie expulse l'ambassadeur syrien




Loading