Connectez-vous

Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com




Sur le vif

Syrie/Libye : BHL s’invite à Cannes et y fait son cinéma

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 25 Mai 2012

           


A l’occasion du 65e Festival de Cannes, Bernard Henri-Levy, alias BHL, s’invite sur la Croisette avec des ex-rebelles libyens et des opposants au régime de Bachar Al-Assad, avec qui il a monté les marches de Cannes, vendredi 25 mai, pour symboliser « le passage du flambeau de la Liberté » entre Libyens et Syriens.

L’écrivain-philosophe avait annoncé que des invités libyens, rencontrés l'an dernier pendant les combats, fouleront à ses côtés le tapis rouge pour la projection de son documentaire, présenté en sélection officielle mais hors compétition, « Le serment de Tobrouk ». Il raconte son épopée sur la guerre en Libye. Un film qui s’inspire de son livre, La guerre sans l'aimer, retraçant son engagement dans l'intervention française dans le pays.

Le rôle de BHL dans les conflits libyens et syriens est controversé. Mais il représente une figure de héros pour de nombreux ex-rebelles au régime de Kadhafi. « Bernard-Henry Levy a été le premier à être venu en Libye. Ce qui s'est passé l'a été grâce à lui, car il connaissait Sarkozy », a affirmé l’un des vétérans libyens. « Je vous souhaite la même chose. Bachar est un tyran comme Assad, il faut le faire tomber... Ma famille a lutté pendant trente-six ans, il faut avoir du courage », a-t-il dit à ses frères syriens.

Outre ces ex-rebelles, aujourd'hui membres de la nouvelle élite libyenne, deux Syriens sont clandestinement sortis de leur pays pour fouler le tapis rouge aux côtés de l'équipe du film vendredi. Par crainte de représailles contre leurs familles, ils ont demandé à conserver l'anonymat et vont apparaître masqués, le visage caché dans des drapeaux de la « Syrie libre », sous les objectifs des caméras du monde entier.

Lire aussi :
L’Afrique s'invite au festival de Cannes
Les partis religieux interdits en Libye
Les « intellectuels faussaires » mitraillés par Pascal Boniface




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.
Loading







L'actu vue par Yace