Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L'islam « comme la mafia » : Ben Affleck, défenseur des musulmans (vidéo)

Rédigé par La Rédaction | Lundi 6 Octobre 2014



Ben Affleck sur le plateau du talk-show de Bill Maher, le 3 octobre, face aux amalgames contre l'islam et les musulmans.
Ben Affleck sur le plateau du talk-show de Bill Maher, le 3 octobre, face aux amalgames contre l'islam et les musulmans.
Défendre vaillamment ses convictions, Ben Affleck n’hésite pas à le faire face caméra. Cette fois, c’est sur le plateau du talk-show de Bill Maher sur HBO que les téléspectateurs ont aperçu, vendredi 3 octobre, l’acteur américain haussant le ton contre l’animateur et un intervenant invité à débattre autour de l’islam. Ou plutôt à critiquer cette religion et ses fidèles en les assimilant à de potentiels extrémistes.

« Votre vision des choses est grossière et raciste ! », a lâché Ben Affleck face à Sam Harris, un spécialiste des neurosciences connu aux Etats-Unis pour son anticléricalisme et sa virulence particulière contre l'islam, dont il dit régulièrement qu'il est dangereux pour la civilisation occidentale.

« Que diriez-vous des plus d'un milliard de personnes qui ne sont pas fanatiques, qui ne punissent pas les femmes, qui veulent juste aller à l'école, avoir des sandwiches, et ne pas faire l'une des choses que tous les musulmans font selon vous ? », a répondu l’acteur, en pleine promotion actuellement de son film Gone Girl, après que Sam Harris s'est lancé dans une nouvelle charge contre l'islam en prenant appui sur les actes extrémistes, bien que largement condamné par les musulmans.

Le ton est monté d’un cran lorsque Bill Maher a pris la défense de l'écrivain sur un ton virulent en déclarant que l'islam « est la seule religion qui agit comme la mafia. Elle vous tue si vous dites la mauvaise chose, dessinez la mauvaise photo ou écrivez le mauvais livre ! » « Quelle est votre solution ? De condamner l'islam ? », lui lance alors le réalisateur d’Argo, énervé par l’amalgame fait entre les musulmans et les terroristes. « Nous avons tué plus de musulmans et nous avons envahi plusieurs pays musulmans. Mais sommes-nous exemptés de ces choses ? »

Avec Ben Affleck à la table, le débat n’aura définitivement pas été le même, Bill Maher prenant clairement le parti de banaliser et d'encourager les clichés contre les musulmans qui font tant le lit de l'islamophobie.