Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

 


Sur le vif

L'imam de Saint-Chamond expulsé de France le jour de l'Aïd al-Fitr

Rédigé par Lina Farelli | Mercredi 4 Mai 2022 à 10:30

           


L'imam de Saint-Chamond expulsé de France le jour de l'Aïd al-Fitr
L'expulsion de l'imam de Saint-Chamond et de sa famille a bel et bien eu lieu. C'est lundi 2 mai, qui correspondait cette année au jour même de l'Aïd al-Fitr, que Mmadi Ahamada, sa femme et ses trois enfants en bas âge ont été renvoyés vers les Comores, pays d'où est originaire l'imam après le non-renouvellement de son titre de séjour par la préfecture de la Loire en octobre 2021.

« Cet éloignement intervient après que Monsieur Mmadi Ahamada ait prononcé un prêche, le 20 juillet 2021, contenant des propos incompatibles avec les principes et les lois de la République », a indiqué, mardi 3 mai, dans un communiqué la préfecture, lui imputant un sermon « contraire à l'égalité femmes-hommes et au contenu discriminatoire ».

Son recours devant la justice pour contester la décision préfectorale a été vain, le tribunal administratif de Lyon ayant confirmé l'obligation de quitter le territoire français (OQTF) pour la famille en mars 2022.

A noter, si l'imam a été expulsé le jour de l'Aid al-Fitr en France, ce ne fut pas le cas aux Comores où la fête a été [célébrée mardi 3 mai.]https://www.saphirnews.com/Tous-les-musulmans-de-France-n-ont-pas-celebre-l-Aid-al-Fitr-a-la-meme-date_a28840.html

Lire aussi :
L’imam de Saint-Chamond, sous la menace d'une expulsion, assigné à résidence
Le CDCM Loire en soutien à l’imam destitué de la mosquée de Saint-Chamond