Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Kenya : des musulmans tués après l'assaut contre une mosquée

Rédigé par La Rédaction | Mardi 4 Février 2014



Des heurts ont éclaté, lundi 3 février, entre des musulmans et des policiers au lendemain d'une opération policière menée dans une mosquée de Mombasa, dans le sud du Kenya.

Dimanche, à l’intérieur et autour du lieu de culte, la police, qui recherchait de jeunes musulmans liés aux shebabs, des miliciens somaliens liés à Al Qaïda, avait procédé à l’arrestation d’une centaine de personnes.

Les manifestants étaient descendus dans les rues pour dénoncer leur arrestation et réclamer leur libération. La police a fait usage de gaz lacrymogène et tiré des balles en caoutchouc pour les disperser. Au moins deux manifestants ont été tués, selon des sources médicales interrogées par Reuters. Un policier aurait également été grièvement blessé.

Ces dernières années, le mouvement somalien a tenté d'enrôler des jeunes Kenyans musulmans qui fréquentaient la mosquée prise pour cible, ont justifié des sources proches des services de sécurité.

La radicalisation de certains jeunes est mise en avant pour expliquer des opérations policières mais elles ne sont pas sans bavures. Le souvenir de l'attaque d'un centre commercial à Nairobi par une dizaine de shebabs somaliens, en septembre 2013, reste vive dans les esprits.

Lire aussi :
Attaque au Kenya : des militaires israéliens entrent en action
Le Kenya sous le choc après l’attaque d’un centre commercial